07.05.2019, 15:30

«Ce que j’aime à Charrat, c’est…»

chargement
Robin Giroud au départ du sentier de l'adonis, un lieu apprécié de tous les Charratains.

Mon village Agriculteur, ancien adepte de lutte suisse et musicien émérite, Robin Giroud est un acteur incontournable de la communauté charrataine.

Robin Giroud a toujours habité à Charrat, dont il est l’une des figures emblématiques. La lutte suisse constitue l’une des passions de cet agriculteur de profession. Membre passif du club de Charrat-Fully, il dit son bonheur de constater que la famille – ses fils et ses petits-enfants – perpétue la tradition dans les ronds de sciure.

Robin Giroud joue aussi dans les rangs de la fanfare l’Indépendante. Son instrument? La basse sib qu’il pratique depuis cinquante-sept ans.

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre village?

Charrat est une petite commune qui compte de nombreuses sociétés locales. On y trouve par exemple un club de lutte, deux fanfares, deux chœurs, un club de basket et une société de gymnastique qui contribuent à la richesse de notre tissu associatif. Je cite aussi volontiers notre situation géographique. Le coteau situé sur la rive sud du Rhône est ainsi très prisé de certains vignerons-encaveurs.

Un endroit ou une curiosité que vous aimez faire découvrir?

Le four à bois de Vison a été construit en… 1856 et rénové en 2003 par les frères Léonard et Xavier Moret. Ce témoin du passé appartient aujourd’hui à la commune de Charrat. On y cuit du pain lors d’événements spécifiques, comme lors de la fête patronale le dernier dimanche de juin. Le mayen Moret situé à l’arrivée du sentier de l’adonis est aussi un lieu de villégiature très apprécié.

Le bistrot dans lequel vous vous rendez à l’heure de l’apéro?

A Charrat, il y a sept bistrots. Je les fréquente tous, mais pas le même jour, je vous rassure! Mon préféré est le café-restaurant des Fontaines, anciennement café de La Poste. C’est un peu normal, car il est tenu par ma fille Emilie et mon beau-fils Aymeric. Et puis, la salle de répétition de l’Indépendante est située juste en dessus.

Un lieu pour vous ressourcer?

En tant qu’agriculteur, je mentionne mes plantations d’arbres fruitiers à cheval sur Charrat et Martigny. Il y a aussi le sentier de l’adonis, magnifique au printemps lorsque cette fleur de couleur jaune commence à sortir de terre.

La manifestation qui vous plaît?

Le brunch du 1er Août que la famille organise depuis de nombreuses années en sera à sa 22e édition. En 2011, nous avons eu la visite du conseiller fédéral Schneider-Ammann. Sans chichis, il avait passé un moment parmi nous. Son souhait avait été de boire un coup de blanc typique de notre vignoble. Je lui avais proposé un verre de fendant.

Ce que vous voudriez voir évoluer ou aboutir?

A bien des égards, nous sommes tellement proches de notre grande voisine, Martigny. La Fusion est une excellente chose et ouvre à Charrat des perspectives nouvelles en matière de vie associative notamment.

 

A lire aussi: «Ce que j’aime à Val-d’Illiez, c’est…

 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village? Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top