27.11.2018, 15:30

«Ce que j’aime à Chalais, c’est…»

chargement
1/2  

Mon village Cédric Rudaz, né à Briey, vit aujourd’hui à Chalais. Il aime se ressourcer dans sa région, que ce soit en plaine ou sur les hauteurs.

Sa région, Cédric Rudaz la connaît comme sa poche. Né à Briey, où il a vécu de nombreuses années, il est «descendu d’un cran», comme il dit, pour s’établir à Chalais.

Président de la classe 1970 locale, membre passif de plusieurs sociétés, il évolue notamment au sein du club de volleyball du village. Notre homme aime faire le tour du village le dimanche, «pour voir comment évolue la commune».

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre village?

La commune est formée de quatre villages, de la plaine à la montagne. Chacun a son propre caractère et sa vision, et on sent des différences entre la station et la plaine. Il y a des infrastructures intéressantes pour les gens qui viennent de l’extérieur, comme le téléphérique qui relie Chalais à Vercorin.

Un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir…

Comme je suis de Briey, je vais souvent à la chapelle du Brouillet. On peut garer son véhicule à proximité et s’y rendre à pied, il y a une place de pique-nique, et un tout petit lac que peu de gens connaissent. Dans cet endroit, il y a un équilibre entre la promenade, le recueillement et l’évasion dans la nature.

Le bistrot dans lequel vous aimez vous rendre à l’heure de l’apéro…

En plaine, il ne reste plus que deux cafés. Ce sont les rescapés car les bistrots de la plaine, malheureusement, meurent gentiment. Je dirais que j’aime bien aller au café du Téléphérique. L’endroit est très accessible et le bistrot est accueillant. C’est aussi un point central pour partir sur Vercorin, Grône, Chippis ou Sierre.

Un lieu où vous appréciez de vous ressourcer…

J’apprécie la ferme agro-touristique L’Arche des Crétillons, à Chalais. Sinon, j’aime aussi aller faire le Tour du Mont à Vercorin: dans un cadre magnifique, on a une superbe vue sur la plaine du Rhône. Parfois je me dis qu’il ne me manque que les ailes pour m’envoler. Dans cet endroit, l’esprit s’évade facilement.

La manifestation qui vous séduit…

Le camp des jeunes, organisé par la société des jeunes de Chalais: il se déroule toujours dans un endroit du Valais, afin de faire découvrir aux jeunes de nouveaux coins. Je me rends aussi toujours au concert annuel de la société de musique L’Avenir. J’apprécie aussi la fête villageoise, qui se déroule tous les deux ans.

Ce que vous aimeriez voir évoluer ou aboutir…

La modernisation de la liaison câblée. Ces transformations du téléphérique ont suscité pas mal de débats, et cela dure depuis quelques années. J’aimerais bien que l’on arrive à garder le tracé actuel de cette liaison, en respectant les intérêts de chacun, tout en modernisant le départ et l’arrivée du téléphérique.

 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

 

A lire aussi : «Ce que j’aime à Salvan, c’est…»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top