29.01.2019, 15:30

«Ce que j’aime à Ardon, c’est…»

chargement
Christine Lambiel s'investit beaucoup dans la vie de sa commune.

Mon village Christine Lambiel s’engage pour sa commune. Elle est active aussi bien dans le domaine de la culture que dans le monde sportif.

Christine Lambiel s’investit beaucoup dans la vie de sa commune. Avec une amie, Ginette Delaloye, elle a eu l’idée d’une bibliothèque communale et scolaire il y a seize ans. Aujourd’hui, 10 000 livres peuvent y être empruntés. Elle a fondé un groupe de gymnastique parents-enfants au sein de la Lizernoise qu’elle préside d’ailleurs aujourd’hui. Cette mère de famille très active donne encore hebdomadairement un cours de français à des allophones.

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre commune?

Très certainement l’énergie offerte par les membres de comités de toutes les sociétés et par l’équipe de l’animation socioculturelle. Une vaste palette d’activités est offerte ainsi aux Ardonains.

Une curiosité architecturale ou un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir?

L’église qui peut paraître austère lorsqu’on se contente de l’observer de l’extérieur. Elle mérite une visite. En effet, elle a été entièrement rénovée en 2017 et offre un lieu de recueillement lumineux. Elle a été classée monument d’intérêt historique cantonal.

Le bistrot dans lequel vous aimez vous rendre à l’heure de l’apéro?

En réalité, je vais rarement dans les cafés. J’aime partager un thé dans la nature avec mes amies du nordic walking. A la bibliothèque, on échange beaucoup et j’aime y boire un café avec mes lecteurs.

Un lieu où vous aimez vous ressourcer?

Sans hésiter, les hauts d’Isières. Quelques minutes suffisent pour atteindre des chemins qui me permettent de lâcher prise. Et après un bel effort, il est possible de rejoindre de petits joyaux comme l’Itre du Buis, les parois de Vertsan ou Derborence.

Une manifestation qui vous plaît?

Je pense tout de suite à La Suisse bouge. En effet, durant dix jours, presque toutes les sociétés ouvrent leur cours à la population. Les habitants ont à cœur de participer aux activités afin de cumuler des minutes de sport et d’être fiers de leur commune. Les Ardonains resserrent leurs liens à cette occasion et on sent un esprit de cohésion.

Ce que vous aimeriez voir évoluer ou aboutir dans votre commune?

Il s’agit de l’agrandissement de l’école, un projet qui est déjà sur les rails mais dont j’attends avec impatience l’achèvement. Car dans un futur proche, en 2021, la bibliothèque se retrouvera dans le bâtiment scolaire et sera plus facilement accessible à tous. Mais ma plus grande attente concerne les salles de gymnastique prévues qui devraient permettre aux 250 membres de la Lizernoise ainsi qu’à ceux d’autres groupements sportifs de s’entraîner de manière optimale tout au long de l’année.

 

A lire aussi: «Ce que j’aime à la Bâtiaz, c’est…»

 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top