20.02.2020, 15:30

Ardon: créer des liens pour promouvoir la cohésion sociale

chargement
A l'ASOA, les enfants trouvent des jeux et des activités selon leurs envies, notamment des ateliers créatifs.

Le coin des jeunes A l’ASOA, les habitants d’Ardon – les jeunes, mais pas que – trouvent une écoute et des activités destinées à favoriser le vivre-ensemble.

L’Animation socioculturelle d’Ardon (ASOA) œuvre à promouvoir le vivre-ensemble et la cohésion sociale auprès de toutes les couches de la population. «Nous sommes à l’écoute des habitants», relève Cynthia Epiney.

A côté de la présence de l’équipe dans les rues et espaces publics, la Maison des jeunes fait office de centre névralgique pour les 10-25 ans. Les mercredis après-midi, les plus jeunes y trouvent des jeux et activités, selon leurs envies. Un vendredi par mois, une soirée repas permet aux ados et aux plus grands d’y partager un bon moment.

Derrière ces moments d’échange se niche une volonté de créer des liens et de faciliter les contacts, dans et hors les murs de la maison. «Ils donnent aussi naissance à des envies de sorties, des projets. Les jeunes ont le lead, nous nous inscrivons en soutien pour l’organisation.»

La responsable du service communal donne un exemple: «Un groupe veut prendre soin du village en ramassant les déchets. Nous allons l’aider à fixer des dates et inviter les habitants à se joindre à cette action. Car notre rôle est aussi de donner une visibilité à cette jeunesse positive et de valoriser son engagement.»

Ateliers créatifs

Un samedi par mois, des ateliers créatifs sont destinés aux 3-6 ans. «Trois adolescentes les organisent, proposent des bricolages et assurent l’animation.»

Animations ponctuelles

Des rendez-vous ponctuels sont prévus. Notamment à carnaval: les jeunes ont créé costumes et char pour défiler au cortège ce vendredi 21 février. Durant les relâches, l’équipe d’animation assurera aussi une présence au skatepark, avec jeux et matériel pour tous. Le 14 mars, lors du samedi des bibliothèques, les préados aideront la bibliothèque à travers des défis pour les enfants autour du thème «Même pas peur!». Les ados contribueront au fonctionnement de l’escape room destinée aux enfants et aux adultes.

A noter encore le rôle de coordinateur de l’ASOA lors de Lizerne Survivor et la Suisse bouge, en mai.

Aussi pour les aînés

L’action de l’ASOA ne se limite pas aux jeunes. Pour preuve, la rencontre citoyenne ouverte à tous le 22 mars sur le thème «Comment bien vieillir à Ardon?». Chacun pourra partager ses interrogations au sujet du lien intergénérationnel, de la mobilité et de la communication et proposer des pistes.

 

Infos pratiques

Infos et contacts au 079 586 29 74 ou sur www.ardon.ch
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

La belle histoire du jourCoronavirus: un pont entre les générations à SaxonCoronavirus: un pont entre les générations à Saxon

Bon planCoronavirus: cuisiner en direct sur les réseaux sociauxCoronavirus: cuisiner en direct sur les réseaux sociaux

Cinéma"Le milieu de l'horizon" dans votre salon"Le milieu de l'horizon" dans votre salon

La belle histoire du jourCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoinCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoin

Bon planCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de LongeborgneCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de Longeborgne

Top