14.05.2020, 12:00

Annick Morard: une ode aux monstres et à la Russie

Premium
chargement
La chercheuse Annick Morard dresse en filigrane un portrait de l'histoire de la Russie.

Littérature La chercheuse d’origine valaisanne signe un essai stupéfiant – salué même par le quotidien «Le Monde» – sur la figure du monstre en Russie. Et interroge notre rapport à l’altérité.

«C’est mon hymne aux monstres.» Annick Morard est une chercheuse comblée. Son dernier essai consacré aux monstres et au monstrueux en Russie paru en début d’année (Editions La Baconnière) a suscité un intérêt au-delà des cercles d’initiés. N’a pas droit qui veut à un article élogieux dans «Le Monde».

Il faut dire que l’ouvrage enrichi d’illustrations se veut didactique et pas trop académique. «Ce n’est pas ma thèse mais la recherche d’une universitaire accessible à tous», plaide la Valaisanne...

À lire aussi...

Au frontCoronavirus: les libraires indépendants au chevet de leurs clientsCoronavirus: les libraires indépendants au chevet de leurs clients

A découvrirLe Valais au cœur de trois livres pour enfantsLe Valais au cœur de trois livres pour enfants

RenaissanceVital Bender, poète comme une comèteVital Bender, poète comme une comète

Vital Bender, poète comme une comète

Mort suicidé à 41 ans, Vital Bender a laissé une œuvre d’une fulgurante beauté désormais confiée aux Archives...

  25.01.2020 05:30
Premium

Top