12.10.2017, 17:09
Lecture: 4min

A Mase, Manuella Maury tisse un nid pour les mots

Premium
chargement
Les physalis sont
devenus l’emblème
du festival imaginé
par Manuella Maury.
Leur enveloppe, une
fois séchée, évoque
des petits filets
à la trame serrée,
délicats mais solides.
Un peu comme
les mots qu’on
couche sur papier.

Festival La journaliste, revenue s’installer dans son village d’enfance, s’apprête à y voir naître son festival rêvé, dédié aux «Lettres de soie». A savourer du 20 au 22 octobre prochains.

«Lettres de soie». Correspondances encrées dans la plus belle des étoffes, trame du tissu qui nous lie par les mots. Mais aussi lettres de soi à soi, de soi à l’autre, de soi à chacun… Des mots couchés sur papier, à la main, dans ce geste fluide où coulent sans entrave la pensée, l’émotion, la douleur ou la...

À lire aussi...

ThéâtresCoronavirus: «Il faut investir également dans la relance de notre activité»Coronavirus: «Il faut investir également dans la relance de notre activité»

ExpositionMusée Jenisch: une exposition consacrée à Marguerite Burnat-ProvinsMusée Jenisch: une exposition consacrée à Marguerite Burnat-Provins

Monde fantastiqueValais: des parcours pour entrer dans des univers enfantinsValais: des parcours pour entrer dans des univers enfantins

LoisirsValais: des légendes pour ses vacancesValais: des légendes pour ses vacances

LoisirsAnniviers: des jeux de piste pour les famillesAnniviers: des jeux de piste pour les familles

Top