23.07.2020, 15:30

A l’alpage des Traverses, deux heures pour découvrir la vie de l’agriculteur de montagne

chargement
1/6  

Découverte Sur les hauts de Champéry, Valérie Berra ouvre les portes de l’exploitation familiale aux curieux durant l’été. Elle partage avec eux sa passion pour son métier et les invite à retrouver le goût de l’authentique en trayant une vache ou en confectionnant du beurre.

«Savez-vous avec quoi on fabrique le beurre?» interroge Valérie Berra, interpellant le public attentif réuni devant le vieux chalet de 1893, aux Traverses, sur les hauts de Champéry. La réponse fuse: «Avec du lait!» Une évidence pour la plupart de ces familles venues découvrir la vie à la ferme mais que la paysanne nuance, expliquant dans le détail le processus qui consiste à séparer la matière grasse du petit-lait à l’aide d’une centrifugeuse avant de la transformer.

Du beurre à l’huile de coude

Place ensuite aux travaux pratiques: «Comme vous n’avez ni baratte ni fouet électrique, vous allez utiliser de l’huile de coude», prévient la Champérolaine, avant de remettre aux participants un petit bocal contenant de la crème. Et chacun de l’agiter à qui mieux mieux pour obtenir ce délice qui agrémente nos tartines matinales. «On dirait des maracas», s’amuse Liliana, venue de Val-d’Illiez pour vivre l’expérience. «Ça va plus vite que ce que je ne pensais.»

Son fils Baptiste n’est pas du même avis: «Il chauffe, mon bras!» grimace-t-il, avant de se consoler – moins de cinq minutes plus tard – en contemplant la grosse noisette de beurre qui se forme et qu’il pourra emporter.

Retour aux sources

Depuis une quinzaine d’années, Valérie Berra accueille sur le domaine qu’elle exploite avec son mari Stéphane les curieux désireux d’en savoir davantage sur le quotidien d’un agriculteur de montagne. Elle voit dans ces deux heures partagées une belle occasion de ramener aux sources touristes ou citadins qui ignorent souvent d’où vient le lait en brique acheté en grande surface.

Elle apprécie de leur faire découvrir ce métier dans lequel elle est tombée à 14 ans. «Mes parents m’avaient incitée à faire un stage dans une entreprise agricole vaudoise. J’y ai pris goût», se souvient-elle.

 

En été, c’est du 200%. Nous avons le fitness, le sauna et le solarium gratuits!!
Valérie Berra, exploitante de la ferme La Rochette à Champéry

Sauna, fitness et solarium gratuits

La passion ne l’a plus lâchée et depuis ses 20 ans, elle la vit dans l’exploitation familiale de 45 hectares. A la ferme durant l’hiver ou dans les deux chalets d’alpage du printemps à l’automne, le couple et ses trois enfants s’occupent du cheptel de 50 bêtes (30 vaches à traire et 20 génisses ou veaux).

Foins, regains, traite deux fois par jour, livraison de 50 000 litres de lait à la fromagerie pour la transformation en raclette, vente directe, etc., le cahier des charges est bien rempli. D’autant plus que s’y ajoutent les à-côtés, l’élevage des poules, la confection de 26 sortes de confitures, de biscuits, de salée du val d’Illiez, de saucisses aux herbes.

«En été, c’est du 7/7, de 5 h 30 à 22 heures. Du 200%!» relève Valérie, qui s’investit par ailleurs dans divers comités (Paysannes valaisannes, Réseau biodiversité, office du tourisme, coopérative la Cavagne) pour promouvoir l’agriculture. «Nous ne prenons jamais de vacances», admet-elle. Mais elle préfère en sourire: «Nous avons les fitness, sauna et solarium gratuits. Et quand on aime, on ne compte pas!»

 

Infos pratiques

Infos pour l’activité «vie à la ferme et confection du beurre» au 078 754 30 53 ou sur www.regiondentsdumidi.ch

 

A la ferme ou à l’alpage, du pré jusqu’au fromage
Depuis quinze ans, Valérie Berra organise l’activité «vie à la ferme», qui permet à ses hôtes de découvrir le fonctionnement d’une exploitation agricole, de s’essayer à la traite des vaches ou de ramasser les œufs au poulailler. Il y a deux ans, elle y a ajouté la confection du beurre. Cet été, elle les propose du lundi au vendredi sur inscriptions, les mardis (jusqu’au 15 septembre) en partenariat avec Région Dents du Midi.
Dans son calendrier estival, la destination invite aussi les curieux à participer à une initiation à la traite des vaches avec dégustation de raclette (les jeudis jusqu’au 27 août) ou à la visite d’une fromagerie d’alpage (les lundis jusqu’au 31 août). Les deux activités se déroulent dans des alpages sur les hauts de Morgins.
Toutes les infos sur www.regiondentsdumidi.ch

 

A lire aussi: Tourisme: le coronavirus a incité Région Dents du Midi à doubler son offre


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Sur nos montsValais: un spectacle télévisé pour les festivités du 1er AoûtValais: un spectacle télévisé pour les festivités du 1er Août

Un spectacle télévisé le 1er août

L'organisation touristique Région Dents du Midi SA proposera un spectacle télévisé géant pour les festivités du...

  01.07.2020 17:00

LoisirsA Morgins, la Petite Volerie fait découvrir le monde des rapacesA Morgins, la Petite Volerie fait découvrir le monde des rapaces

Top