14.01.2018, 19:40

Santé: la Banque cantonale du Valais (BCVs) réagit à l'affaire Alkopharma

chargement
Avec la faillite d'Alkopharma en 2013, la BCVs aurait perdu 17 millions de dollars.

valais La Banque cantonale du Valais a réagi à l'affaire de la société Alkopharma, à qui elle avait prêté 85 millions de dollars et dont elle possédait 95% des actions avant sa faillite en 2013. La BCVs attire l'attention sur le fait qu'elle applique rigoureusement les prescriptions légales et réglementaires en matière de gestion de crédits, ainsi que sa croissance constante depuis 15 ans

Selon Le Matin Dimanche et la Sonntagszeitung, la BCVS avait accordé un prêt de 85 millions de dollars à Alkopharma. En contrepartie, la banque possédait 95% des actions de l'entreprise, dont le chiffre d'affaires annuel était de 49 millions de francs en 2010.

Des experts consultés par les journaux soulignent que ce prêt est très important pour une banque de la taille de la BCVs. Il est aussi invraisemblable d'accorder un tel montant à une entreprise réalisant un chiffre d'affaires de 49 millions.

 

>> À lire aussi: Santé: une société valaisanne condamnée pour avoir vendu des médicaments périmés

 

Perte de 17 millions

Avec la faillite d'Alkopharma en 2013, la BCVs aurait perdu 17 millions de dollars, soit environ 20% du crédit, poursuit Le Matin Dimanche. Là encore, un expert consulté affirme qu'une telle perte devrait faire l'objet d'explications dans le rapport annuel de la banque. Or il n'en est rien.

La BCVs se serait également portée créancière pour 600'000 francs lors de la vente d'un bien immobilier du directeur d'Alkopharma sur la Riviera vaudoise. Enfin, le journal évoque un conflit d'intérêts du président du conseil d'administration de la banque, qui serait lié d'amitié avec le patron d'Alkopharma.

Dans son communiqué diffusé dimanche soir, la BCVs entend attirer l'attention sur le fait qu'elle applique rigoureusement les prescriptions légales et réglementaires en matière de gestion de crédits.

 

>> À lire aussi: Médecine: hôpitaux amendés pour ne pas avoir déclaré du matériel souillé

 

Croissance constante

En application du principe de prudence, la BCVs constitue des correctifs de valeurs et des provisions individuels pour tous les risques de pertes reconnaissables, poursuit le communiqué. Les résultats et bénéfices de la BCVs sont en croissance constante depuis plus de quinze ans, rappelle-t-elle.

La banque confirme également les perspectives positives annoncées le 30 juin 2017 lors de la publication des résultats semestriels, à savoir qu'elle devrait atteindre un résultat opérationnel et un bénéfice supérieurs à 2016. Enfin, la BCVs précise que les résultats annuels 2017 seront annoncés comme prévu le 7 mars prochain.

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

santéSanté: un exercice modéré est bénéfique pour les seniors, quel que soit leur état de santéSanté: un exercice modéré est bénéfique pour les seniors, quel que soit leur état de santé

SantéSanté: le nombre d'appels d'urgence pour des cas d'intoxication en hausseSanté: le nombre d'appels d'urgence pour des cas d'intoxication en hausse

Top