20.06.2018, 16:37

La Suisse est le 7e consommateur mondial de médicaments à base d'opioïde

chargement
La Suisse consomme moins d'opioïdes que l'Allemagne et l'Autriche, mais plus que l'Italie et la France (illustration).

stupéfiants Depuis 1985, la consommation de médicaments à base de substances psychotropes - principalement contre la douleur - a été multipliée par 23 en Suisse. Notre pays se classe au 7e rang mondial des plus gros consommateurs de ces produits à base de morphine ou de métadone, par exemple.

La consommation de médicaments à base d'opioïdes en Suisse a été multipliée par 23 entre 1985 et 2015. La Suisse se situe ainsi largement au-dessus de la moyenne européenne, mais en dessous de celles du Canada et des Etats-Unis.

Au cours des années étudiées, la consommation suisse est passée de 18 à 421 mg/habitant. Le pic a été atteint en 2009 (504 mg/hab). Il a été suivi d'une baisse jusqu'en 2012 puis d'une légère augmentation jusqu'en 2015, peut-on lire jeudi dans la dernière édition de la "Revue médicale suisse".

Cette dernière s'est basée sur les chiffres de l'International Narcotics Control Board (INCB). Cet organe de l'ONU reçoit des données relatives à la mise en circulation légale de plus de 110 stupéfiants des autorités compétentes de 190 pays.

 

 

Causes multiples

Les auteurs ont retenu six substances psychotropes de synthèse (le fentanyl, l'hydromorphone, la morphine, la métadone, l'oxycodone et la péthidine) qui représentaient environ 81% de la consommation suisse d'opioïdes en 2015, expliquent-ils dans la revue spécialisée.

Concernant l'augmentation constatée, ils relèvent qu'il est impossible de déterminer quelle part est à imputer à une meilleure couverture antalgique (antidouleur) et quelle part est liée à une utilisation à risque. Les auteurs recommandent donc de faire preuve de prudence lors de la prescription d'opioïdes dans le cadre de douleurs chroniques non cancéreuses.

 

 

Etats-Unis et Canada en tête

La consommation d'opioïdes légaux par habitant en Suisse reste inférieure à celle du Canada et des Etats-Unis. "En Amérique du Nord, la large prescription d'opioïdes dans le cadre de douleurs chroniques non cancéreuses constitue une problématique majeure de santé publique depuis plusieurs années", notent les scientifiques. Et de souligner qu'en 2013, on estimait à 1,9 million le nombre de personnes dépendantes aux Etats-Unis.

Il n'en reste pas moins qu'en 2015, l'INCB a classé la Suisse comme 7e consommateur mondial de stupéfiants. Au niveau européen, la consommation d'opioïdes des Helvètes était 1,4 fois plus élevée que celle du vieux continent. Toutefois, comparée avec ses voisins directs, la Suisse se situe dans la moyenne; l'Allemagne et l'Autriche se situant au-dessus, la France et l'Italie au-dessous.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

stupéfiant!Stupéfiants: inquiétude aux USA où des toxicomanes se shootent... aux médicaments anti-diarrhéeStupéfiants: inquiétude aux USA où des toxicomanes se shootent... aux médicaments anti-diarrhée

DroguesDrogues: la Suisse devient membre de la commission des stupéfiants de l'ONUDrogues: la Suisse devient membre de la commission des stupéfiants de l'ONU

SantéMédicaments: une campagne pour faire baisser le prix des génériques en SuisseMédicaments: une campagne pour faire baisser le prix des génériques en Suisse

SantéMédicaments: le Surveillant des prix veut un prix de référence des génériques pour soulager les assurésMédicaments: le Surveillant des prix veut un prix de référence des génériques pour soulager les assurés

Top