25.08.2015, 16:15

Ebola: Margaret Chan reconnait que l'OMS a été trop lent à réagir

chargement
Margaret Chan reconnaît que la réponse de l'OMS à l'épidémie d'Ebola n'a pas été assez rapide.

Epidémie Alors que la Mission de l'ONU pour Ebola a été dissoute vendredi à Genève, Margaret Chan, la directrice de l'OMS reconnaît que l'organisation "aurait pu faire mieux." Des réformes sont en cours.

Le secrétaire général de l'ONU a dissous vendredi la Mission de l'ONU pour l'action d'urgence contre l'Ebola (MINUAUCE). L'OMS reprend le contrôle complet de l'épidémie et va développer ses capacités de riposte pour tenir compte des critiques.

Ban Ki-moon a affirmé que des progrès considérables ont été accomplis dans la lutte contre Ebola. La Mission de l'ONU a atteint son principal objectif en développant la réponse sur le terrain, a-t-il dit. Mais il a prévenu que la crise n'est toutefois pas terminée. Le moment est critique pour parvenir à zéro cas.

Lors d'une conférence de presse à Genève, Margaret Chan a tiré les leçons de l'épidémie en Afrique de l'Ouest en exposant un plan de réformes en six points destiné à renforcer la capacité de réponse en cas d'alerte sanitaire.

"Nous avons reconnu que nous aurions pu faire mieux. Nous avons été trop lents. Nous avons saisi cette occasion pour renforcer nos mécanismes de riposte", a déclaré la Chinoise. Le Dr David Nabarro a été chargé de présider un groupe d'experts, dont la première réunion a eu lieu mardi dernier, et qui rendra ses conclusions en janvier.

Vaccins: résultats prometteurs

La directrice générale de l'ONU a salué en même temps l'annonce des premiers résultats positifs des essais cliniques de phase III d'un vaccin réalisés en Guinée. Ces résultats ont été publiés vendredi par le magazine scientifique The Lancet. "Ces résultats sont prometteurs. S'ils sont confirmés, cela changera complètement les perspectives de lutte contre l'Ebola", a déclaré Margaret Chan.

L'épidémie a infecté 27'748 personnes et causé la mort de 11'279 d'entre elles depuis l'an dernier en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Au cours des 21 derniers jours, 39 nouveaux cas ont été enregistrés en Guinée, 20 en Sierra Leone et trois au Libéria.

Mercredi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est félicitée que le nombre d'infections hebdomadaires par le virus ait atteint son plus bas niveau depuis plus d'un an en Afrique de l'Ouest.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: le nombre de nouveaux cas de coronavirus repasse sous la barre des 100 casCoronavirus: le nombre de nouveaux cas de coronavirus repasse sous la barre des 100 cas

Moins de cent nouveaux cas quotidiens

Avec 66 nouveaux cas en 24 heures, la Suisse connaît un certain répit. C’est la première fois, depuis le 26 juillet,...

  04.08.2020 00:01

RisquesSanté: quatre cas de démence sur dix pourraient être évités ou retardésSanté: quatre cas de démence sur dix pourraient être évités ou retardés

Covid, plus un geste (5/5)La quarantaine, ce carême sanitaireLa quarantaine, ce carême sanitaire

Mise en gardeCoronavirus: pour l’OMS, «les jeunes ne sont pas invincibles»Coronavirus: pour l’OMS, «les jeunes ne sont pas invincibles»

DangereuxPollution: près de 800 millions d'enfants souffrent d’empoisonnement au plombPollution: près de 800 millions d'enfants souffrent d’empoisonnement au plomb

Le plomb empoisonne les enfants

Le plomb empoisonne silencieusement un tiers des enfants du monde, dont près de la moitié vivent en Asie du Sud. Ils...

  30.07.2020 18:07

Top