25.08.2015, 16:09

Cancer du sein: l'assurance de base remboursera la mammographie par IRM

chargement
La mammographie par IRM devrait permettre d'améliorer le dépistage du cancer du sein.

santé Trois fois et demi plus chère que la mammographie classique, la méthode par résonance magnétique sera aussi remboursée par l'assurance maladie de base dès le 15 juillet.

Les femmes présentant un risque élevé de cancer du sein pourront se faire rembourser les frais de la mammographie par résonance magnétique par l'assurance de base dès le 15 juillet. Cette innovation améliore le dépistage en particulier pour les femmes jeunes, selon la Ligue suisse contre le cancer.

L'assurance maladie continuera aussi de prendre en charge la mammographique classique, sur film. Cet examen coûte environ 190 francs, contre quelque 670 francs pour la variante numérique, avec imagerie par résonnance magnétique (IRM), a précisé mardi l'Office fédéral de la Santé publique (OSFP).

Les candidates à la mammographie par IRM devront subir un conseil génétique dans un centre du sein certifié. Ce genre de structure interdisciplinaire regroupe les spécialistes dans le diagnostic, le traitement et le suivi de patientes et patients présentant un cancer du sein présumé ou confirmé.

Le hic: seuls quelques cantons disposent d'une telle structure jusqu'ici. En Suisse romande, on en dénombre un à Genève, un à Lausanne et un à Fribourg. L'OFSP a donc décidé de n'imposer le recours à un tel centre qu'à partir de 2017, dans l'attente d'une extension des centres du sein.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

coronavirusMystérieuse pneumonie en Chine: deux morts et des dizaines de nouveaux cas signalésMystérieuse pneumonie en Chine: deux morts et des dizaines de nouveaux cas signalés

SuperbactériesRésistance aux antibiotiques: pour l’OMS, il est urgent de trouver de nouveaux médicamentsRésistance aux antibiotiques: pour l’OMS, il est urgent de trouver de nouveaux médicaments

EtudeSanté: la septicémie associée à un décès sur cinq dans le mondeSanté: la septicémie associée à un décès sur cinq dans le monde

Chronique santéSanté: à qui demander conseil?Santé: à qui demander conseil?

A l'aide!Public Responders, ces personnes qui font les gestes de premiers secours avant l'arrivée du 144Public Responders, ces personnes qui font les gestes de premiers secours avant l'arrivée du 144

Top