Assurance maladie: près d’1,1 million de Suisses pourraient réduire leurs primes de 40% ou plus en 2022

chargement

En chiffres Chaque assuré peut changer de caisse maladie pour choisir une assurance maladie de base moins chère. Selon une analyse de Comparis.ch, certains Suisses pourraient économiser jusqu'à 2550 francs au maximum par année. Notre infographie.

 08.10.2021, 14:54
Les baisses des primes maladies concernent la moitié des cantons et tous les habitants de Suisse romande.

Malgré une très légère diminution de la prime moyenne annoncée il y a deux semaines par le Conseil fédéral, l’assurance maladie continue d’avoir un poids important dans le budget des Suisses. En changeant de caisse, de franchise ou de modèles, de belles économies sont néanmoins possibles, rapporte Comparis.ch dans un communiqué.

A lire aussi: Assurance maladie: première baisse de la prime moyenne suisse depuis 14 ans

Selon une analyse du site web de comparaison en ligne approuvée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), près d’1,1 million de personnes pourraient même réduire de 40% ou plus leurs primes maladies l’année prochaine. En une infographie, on vous livre les principales conclusions de cette étude basée sur l’examen des cinq caisses principales de chaque région.



Quels sont les délais et modalités pour changer de caisse?

Les caisses maladie doivent annoncer les nouvelles primes aux assurés jusqu'au 31 octobre. Ceux-ci ont ensuite jusqu'au 30 novembre pour résilier leur contrat.

Un changement de caisse est possible dans tous les cas, même si la prime de l'assurance de base n'a pas augmenté et si l'assuré a conclu une assurance avec franchise à option ou avec un choix limité de médecins et d'hôpitaux. Il est aussi possible de rester dans une caisse pour l'assurance de base et de contracter des assurances complémentaires dans une autre. Il faudra alors se soumettre à un questionnaire de santé pour les complémentaires.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande d'entreprendre les démarches assez tôt et par courrier recommandé: la résiliation doit impérativement parvenir à l'assureur avant fin novembre. C'est la date d'arrivée du courrier et non celle de son envoi qui fait foi. Le changement de caisse prend effet au moment où le nouvel assureur a communiqué à l'ancien qu'il prend en charge le client, sans interruption de la couverture.

Des sites Internet comme comparis.ch ou bonus.ch offrent des comparaisons individualisées. L'OFSP a aussi développé son comparateur, disponible sous www.priminfo.ch. Priminfo fournit également des fiches d'information, des lettres-types ainsi que des conseils. L'OFSP a mis en place une ligne téléphonique pour répondre aux questions des assurés au numéro 058 464 88 02.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SANTéAssurance maladie: première baisse de la prime moyenne suisse depuis 14 ansAssurance maladie: première baisse de la prime moyenne suisse depuis 14 ans

SantéAssurance maladie: la prime moyenne suisse diminuera de 0,2% en 2022, du jamais vu depuis 2008Assurance maladie: la prime moyenne suisse diminuera de 0,2% en 2022, du jamais vu depuis 2008

PolitiqueAssurance maladie: les cantons autorisés à tenir des listes noires des mauvais payeursAssurance maladie: les cantons autorisés à tenir des listes noires des mauvais payeurs

SantéAssurance maladie: vers une hausse contenue des primes en 2022?Assurance maladie: vers une hausse contenue des primes en 2022?

POLITIQUEAssurance maladie: les soins doivent être gratuits durant toute la grossesseAssurance maladie: les soins doivent être gratuits durant toute la grossesse

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

Top