24.06.2020, 17:00

François Maret: «J’ai découvert la saveur d’être politiquement incorrect»

Premium
chargement
Avec «VenZeance», François Maret – ici dans son atelier –, a bénéficié d’une liberté totale pour écrire et dessiner une BD en complète adéquation avec l’esprit du Gore des Alpes.

Bande dessinée Avec «VenZeance», François Maret amène sa pierre à l’édifice du Gore des Alpes sous la forme d'une bande dessinée. Rencontre.

Lorsque l’on aborde le domaine de la BD, un sourire, immédiatement, illumine le visage de François Maret et ses yeux pétillent de malice. Il faut dire que le bougre n’en est pas à son coup d’essai. Il a publié «Eden», en 2008, une aventure de science-fiction en trois volumes, et «Ego», en 2009, une autobiographie dessinée.

On le connaît aussi pour le «Man in Black», dessins de presse égratignant avec humour et...

À lire aussi...

PARLONS VACANCESRoland Vouilloz: «Les vacances, c’est un temps où la liberté est un maître-mot»Roland Vouilloz: «Les vacances, c’est un temps où la liberté est un maître-mot»

PARLONS VACANCESAliose et son «petit paradis» perchéAliose et son «petit paradis» perché

Parlons vacancesStéphanie Mérillat: «La vue sur la Jungfrau m’a toujours apaisée»Stéphanie Mérillat: «La vue sur la Jungfrau m’a toujours apaisée»

Parlons vacancesThomas Sandoz: «On me verra sauter à l’élastique dans le Vercors avant de me voir au milieu d’un dancefloor!»Thomas Sandoz: «On me verra sauter à l’élastique dans le Vercors avant de me voir au milieu d’un dancefloor!»

PARLONS VACANCESMarina Rollman: «Mon enfance était un vaste été»Marina Rollman: «Mon enfance était un vaste été»

Top