26.01.2020, 17:03

Carnet noir: «Michou», célèbre directeur d’un cabaret transformiste à Paris, est décédé

chargement
L'icône des nuits parisiennes et son cabaret étaient devenus des symboles français.

People Le célèbre directeur du cabaret transformiste du quartier Montmartre, «Michou», est décédé ce dimanche matin à Paris. L’homme avait inspiré un personnage de «La cage aux folles».

«Michou», célèbre directeur d’un cabaret transformiste à Paris, est décédé dimanche à l’âge de 88 ans, a annoncé son attaché de presse du cabaret et de l’artiste. Il avait inspiré le personnage de Zaza dans le film «La cage aux folles».

«Michou est mort tôt ce dimanche matin dans un hôpital à Paris», a déclaré François Deblaye.

De son vrai nom Michel Catty, «Michou» avait ouvert en 1956 son célèbre cabaret du quartier Montmartre à Paris qui a accueilli tous les jours pendant plus de 60 ans célébrités et inconnus pour ses spectacles d’artistes transformistes. Tous les soirs, lui-même était sur scène pour lancer le spectacle.

 

 

Bien avant la mode des «drag queens», Michou a ouvert la voie en France au transformisme de divertissement en proposant le premier spectacle de l’après-guerre constitué d’hommes se travestissant en femmes pour caricaturer les vedettes de l’époque.

«Beaucoup de respect»

Depuis 1956, son minuscule cabaret, qui porte son nom et est devenu référence internationale en la matière, ne désemplit pas. Outrageusement maquillées, ses «Michettes» amusaient les clients en interprétant les stars du moment, sur la plus petite scène de Paris, «mais sans se moquer !», disait Michou, éternellement en bleu, lunettes assorties et permanente blonde.

 

 

«Il y a beaucoup de respect dans nos caricatures. Nous adorons nos victimes et elles le savent bien. Dalida adorait venir se voir plus délirante que jamais!», se félicitait «l’homosexuel le plus connu de France», selon ses termes.

«Je suis populaire et ça me rend très heureux. J’ai la chance d’être un homosexuel notoire et aimé. Partout, on me reconnaît et on me salue avec beaucoup de gentillesse», soulignait cet exubérant «gars du Nord » débarqué à Paris à 17 ans en 1948.

Symbole français

L’icône des nuits parisiennes et son cabaret étaient devenus des symboles français, aussi prisés que le Moulin-Rouge, le Lido et le Crazy Horse.

Pour ses 80 ans, ce grand amateur de champagne (sa «fontaine de jouvence», à raison de deux bouteilles par jour) avait organisé un spectacle sur la scène d’un théâtre parisien. De nombreuses personnalités, du couturier Jean-Paul Gaultier à la chanteuse grecque Nana Mouskouri, avaient répondu présent pour célébrer «le prince bleu de Montmartre», titre de ses mémoires parues fin 2017.

Il y révélait ses dernières volontés: être enterré dans un cercueil bleu et que le cabaret à son nom s’arrête à sa mort.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

souvenirsCarnet noir: ces personnalités nous ont quittés en 2019Carnet noir: ces personnalités nous ont quittés en 2019

Carnet noirCarnet noir: l'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse Köbi Kuhn est décédéCarnet noir: l'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse Köbi Kuhn est décédé

LégendeCarnet noir: Jake Burton, pionnier du snowboard mondial, est décédé mercredi à l'âge de 65 ansCarnet noir: Jake Burton, pionnier du snowboard mondial, est décédé mercredi à l'âge de 65 ans

Top