A Monthey, chez Béatrice et Danielle Berrut, l’art comme une évidence

chargement

Complicité La pianiste Béatrice Berrut sort un disque tandis que sa maman Danielle étrenne un nouveau roman. Rencontre avec deux Montheysannes inspirantes à la créativité contagieuse.

 24.03.2021, 12:00
Premium
Danielle et Béatrice Berrut, une complicité artistique et familiale.

On a sonné. Le hall d’entrée de l’accueillante maison familiale nichée au cœur de Monthey s’est soudainement empli de pesants cartons. «Mes albums sont arrivés!» s’illumine Béatrice Berrut aux prises avec un ruban adhésif un brin récalcitrant.

La charismatique pianiste tient entre ses mains son sixième disque consacré aux œuvres tardives d’un compositeur qui lui est cher, Franz Liszt....

À lire aussi...

Le bouquin tant attendu110 auteurs pour le livre «D’écrire ma ville, Monthey»110 auteurs pour le livre «D’écrire ma ville, Monthey»

art et vinMusique et œnologie: la pianiste Beatrice Berrut devient l'égérie du Brut du ValaisMusique et œnologie: la pianiste Beatrice Berrut devient l'égérie du Brut du Valais

classiqueSion Festival: la pianiste montheysanne Béatrice Berrut de retourSion Festival: la pianiste montheysanne Béatrice Berrut de retour

Le romand feuilleton (2/6)Romand feuilleton, Le jour des sirènes 2/6: Une maman ne meurt jamaisRomand feuilleton, Le jour des sirènes 2/6: Une maman ne meurt jamais

Le romand feuilleton (1/6)Romand feuilleton: le jour des sirènes 1/6Romand feuilleton: le jour des sirènes 1/6

Sur les pas (5/6)Pierre Monnard: «J’ai trouvé mon 'Zu Hause' à Thalwil»Pierre Monnard: «J’ai trouvé mon 'Zu Hause' à Thalwil»

Top