Réservé aux abonnés

The Dø ou le goût du risque

Le groupe français anglophone, duo à la ville comme à la scène, fait son retour avec un deuxième disque qui évite les facilités commerciales.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

The Dø, c'est l'histoire d'une belle rencontre entre deux musiciens. En 2005, Olivia Merilahti, chanteuse mi-française, mi-findandaise, fait la connaissance de Dan Levy, compositeur, lors d'un enregistrement de musique de film. Ainsi naît le duo, à la scène comme à la ville.

Sorti de nulle part, le groupe produit "A Mouthful", un album qui cartonne, porté par le succès du single "On My Shoulders". Il n'en faudra pas plus pour que le duo pop devienne très demandé, en France mais aussi dans de nombreux autres pays. Après ce premier disque en forme de coup de maître, Dan et Olivia se devaient de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an