Réservé aux abonnés

Quand le loup n'y est vraiment pas!

Ensorcelé par de vilaines fées hollywoodiennes, le conte cher à notre enfance perd tout son charme ambigu, pour se transformer en un mauvais film d'horreur pour ados.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Produite par la société de Leonardo DiCaprio, cette adaptation de ce joyau tordu de notre tradition orale promettait beaucoup, à la condition que sa réalisatrice Catherine Hardwicke efface complètement de sa mémoire un "Twilight" lissé plus que de raison, qu'elle en revienne à la rage sourde de "Thirteen" (2003), son premier long métrage, autrement réussi! Las, la cinéaste n'a en rien perdu la mémoire, car elle a enduit son pauvre Chaperon rouge du même romantisme dégoulinant qui, déjà, engluait son adaptation de la saga vampirique de Stephenie Meyer.

Il était une fois dans un village isolé un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois