12.04.2016, 14:00

Paléo 2016 offre son premier Paléo à la Suissesse Stéphanie Blanchoud

chargement
Stéphanie Blanchoud en concert à Paléo pour la première fois cet été.

 12.04.2016, 14:00 Paléo 2016 offre son premier Paléo à la Suissesse Stéphanie Blanchoud

Paléo Un coup de maître. La chanteuse suisse Stéphanie Blanchoud a convaincu in extremis les programmateurs de la Scène suisse de Paléo de la programmer le dimanche avant Thomas Dutronc et Michel Polnareff. Un très beau cadeau pour cette chanteuse talentueuse installée en Belgique pour poursuivre une carrière théâtrale, à la télévision et au cinéma tout en faisant de la musique.

Retenez son nom et la date du dimanche 26 juillet, c'est une comédienne vaudoise (de Blonay) installée depuis 10 ans en Belgique, elle s'appelle Stéphanie Blanchoud. Elle sera programmée pour la première fois "chez elle" à Paléo. Elle propose une forme de folk délicat en français avec de profondes inspirations américaines, accompagnée entre autres de Jean-François Assy, compagnon de cordes du regretté Alain Bashung, homme providentiel pour donner à sa Musique une très jolie direction. Elle réagit à cette invitation de dernière minute à Paléo avec joie.

Comment avez-vous appris la nouvelle?

C'est mon bookeur suisse qui m'a informée que les trois programmateurs de la scène suisse du Paléo avaient aimé mon concert à Voix de Fête à Genève en mars dernier. Je suis ravie. Quand j'habitais Blonay ou quand je revenais en Suisse l'été, je venais à Paléo pour passer un bon moment. J'apprécie ce que les programmateurs de ce festival mais aussi les professionnels de la musique en Suisse en général font pour leurs compatriotes, pour défendre la musique de notre pays. Je serai au Club Tent mais je n'appréhende pas, j'adore la scène et je tenterai de transposer au mieux avec un peu plus de punch les univers de mes chansons de mon nouvel album "Les Beaux Jours".

Vous revenez régulièrement en Suisse?

Oui, je quitte d'ailleurs Bruxelles dans quelques minutes pour Neuchâtel afin d'y préparer un spectacle autour de la boxe. Un sport que je pratique d'ailleurs. Je vis en Belgique mais je travaille avec des compatriotes comme la réalisatrice Ursula Meier pour mon clip et le réalisateur lausannois Marcello Giuliani (Erik Truffaz, Lou Doillon, Sophie Hunger...). Ce dernier a contribué à faire des 13 nouvelles chansons de l'album des univers acoustiques très beaux, proches d'une sonorité à la Ray Lamontagne ou T-Bone Burnett. On a voulu ressortir le côté organique de chaque chanson. 

 Vous menez aussi une carrière de comédienne, notamment à la télévision, on va vous voir en Suisse?

Peut-être bientôt oui. Dans une série "Ennemi Public" diffusée en mai sur la RTBF, je campe le rôle d'une inspectrice dans les Ardennes belges.

 

L'album de Stéphanie Blanchenoud "Les Beaux Jours" est disponible chez Disques Office. Renseignements ici.

   


Top