Réservé aux abonnés

«Nous n’avons rien à perdre»

Aux championnats d’Europe de Lille, le brass band Valaisia entre en scène aujourd’hui. Impressions de Pierre-Maurice Robyr, l’un des membres les plus chevronnés.
29 avr. 2016, 01:15 / Màj. le 29 avr. 2016 à 00:01
Montreux - 29 novembre 2015



41e Concours Suisses des Brass Bands

Valaisia Brass Band, dirigé par Arsène Duc



Sabine Papilloud/Le Nouvelliste

C’est aujourd’hui que le Valaisia Brass Band entre en lice à Lille. Les douze ensembles de la catégorie excellence vont interpréter la pièce imposée «Fraternity», composée spécialement pour l’occasion par Thierry Deleruyelle. Le concours se poursuivra demain par l’interprétation des pièces de libre choix.

Si plusieurs membres du Valaisia ont déjà participé à un ou plusieurs championnats d’Europe, l’un des plus expérimentés est le bassiste Pierre-Maurice Robyr, qui a fait toutes ses gammes au sein de la fanfare Cor des Alpes de Montana-Village. Il y joue encore aujourd’hui, est membre du Valais...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois