Réservé aux abonnés

Mon royaume pour un blockbuster

Le Britannique Kenneth Branagh s'empare de l'un des super héros fétiches des Editions Marvel. Shakespearien à souhait, le noeud familial nordique se défait dans des scènes d'action interminables.
03 août 2015, 08:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Acteur souvent remarquable, Kenneth Branagh mène en parallèle une carrière de réalisateur en dent-de-scie. Lorsqu'il porte à l'écran l'oeuvre de William Shakespeare, il peut se montrer capable du meilleur, comme en témoignent des films aboutis comme "Henry V" (1989), "beaucoup de bruit pour rien" (1993), "Hamlet" (1996) ou encore "Peines d'amour perdues" (2000). Quand il s'aventure hors d'un territoire shakespearien devenu familier, Branagh semble nettement moins à l'aise. Nous en voulons pour preuve sa nouvelle version du sublimement retors "Limier" (2007) de Joseph L. Mankiewicz, qui n'a guè...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an