Réservé aux abonnés

Meizoz tourne la page

Jérôme Meizoz se souvient d'Adrien Pasquali. Pour solde de tout compte. Meizoz tourne la page
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Du 1er septembre au 17 décembre 2008, Jérôme Meizoz a écrit dix lettres à Adrien Pasquali. L'écrivain valaisan n'a évidemment jamais lu ces mots, puisqu'il s'est donné la mort en 1999 à Paris, à l'âge de 41 ans, peu après la publication de son neuvième roman, "Le pain de silence". Ces lettres que Jérôme Meizoz lui a écrites sont donc une manière de méditation sur les traces de l'aîné disparu. Meizoz évoque les ruptures et les rencontres qui l'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois