Réservé aux abonnés

Leur névrose, c'est pas du flan

Festival très atypique ce samedi au Totem.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Darkminou... Le pseudo seul dénote d'un humour décalé bien acéré. Mais l'homme à l'éternel manteau noir a de la suite dans les idées. Il y a près d'une année, il avait fait parler de lui en demandant officiellement à la ville de Sion de construire une statue à son effigie et à sa gloire. Le gag ayant fait passablement rire sur la Toile, Darkminou - one man band de métal industriel par ailleurs - a décidé de pousser plus loin la réflexion et de réunir sous une même bannière les artistes très alternatifs, adeptes d'une esthétique sombre, mais non dénuée de deuxième degré. Ainsi naît le F.L.A.N.,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois