Réservé aux abonnés

"Le patois peut voyager"

La chanteuse Sylvie Bourban rend hommage à ses racines valaisannes avec "Carnet de route", un album qui donne à la langue du Vieux Pays des envies d'ailleurs.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

"Le souvenir que j'avais du patois avant de travailler à ce disque, c'était la voix rocailleuse de mon grand-papa Sylvain..." De ces voix qui marquent, restent à l'oreille de l'enfant que l'on est toujours un peu. Certains parleront de racines, de terroir... Sylvie Bourban a préférer emporter son pays avec elle, le faire voyager jusqu'à Boston où elle a suivi les cours du fameux Berklee College Of Music. Et dont elle est sortie diplômée.

Aujourd'hui, après deux albums d'un jazz très classieux ("[K:ir]&qu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an