Réservé aux abonnés

Fabrizio Chiovetta, un pianiste loin d'être classique

Le musicien genevois cultive le goût des mélanges, passant du classique à l'improvisation. En récital à Sierre dimanche.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_2781891.jpg

S'il a suivi des études de pianiste au conservatoire, Fabrizio Chiovetta est un musicien atypique. Le pianiste virtuose - qui jouera en solo ce dimanche au château Mercier à Sierre - s'est fait un nom sur la scène internationale, gagnant au passage plusieurs prix de prestige (News Talents à Gênes ou Orpheus à Zurich). Le musicien aime également cultiver le goût des mélanges, jouant aussi de l'accordéon. A ses heures, il pratique aussi le jazz et l'improvisation. "J'ai fait de l'accordéon, enfant, en parallèle au piano. Je reproduisais des mélodies et ce sens de l'improvisation ne m'a jama...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois