Réservé aux abonnés

Du rock électrique et lysergique

07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_2780163.jpg

En rock, tout a été dit, tout a été fait. Dans l'expérimentation comme dans la quête de puissance directe. Des quintessentielles 3 minutes des normes radiophoniques aux longues plages contemplatives explorées par Pink Floyd en leur temps ou Mogwai et leurs suiveurs aujourd'hui. Tout a été dit et fait, mais il demeure, dans les interstices, de petits espaces de liberté à s'approprier.

Fondé il y a près de trois ans, le groupe valaisan Helium Echoes s'est engouffré tout entier dans la brèche qui s'est imposée à lui. Entre les divagations lysergiques et conceptuelles de Syd Barrett et du Floyd de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an