Le film valaisan "Docteur Jack" reçoit le Prix du Public aux Journées de Soleure

Le film des Valaisans Benoît Lange et Pierre-Antoine Hiroz, filmé par Camille Cottagnoud, s'est vu décerner le Prix du Public, doté de 20000 francs aux 52e Journées de Soleure. Une très belle reconnaissance pour faire avancer une noble cause.
26 janv. 2017, 17:50
/ Màj. le 26 janv. 2017 à 18:15
Jack Preger, médecin anglais de 86 ans qui a voué sa vie à soigner les plus démunis à Calcutta.

"C'était hautement improbable, autant que de faire un film de cinéma sur un personnage comme Jack Preger..." Au téléphone, l'émotion est palpable. Le photographe et réalisateur Benoît Lange est trahi par le ton de sa voix. Il faut dire que la reconnaissance obtenue ce jeudi 26 janvier aux 52e Journées de Soleure représente un superbe aboutissement pour une aventure aussi épique que magnifique qui n'a été rendue possible que par les liens de la longue amitié qui lient Benoît Lange et le docteur britannique de 86 ans qui a voué sa vie à soigner les plus démunis à Calcutta, et aussi par la persévérance du réalisateur.

Ces qualités se perçoivent à l'écran par la grâce des plans filmés par le caméraman Camille Cottagnoud et l'intimité qui s'est créée entre les protagonistes de ce documentaire paru au cinéma à la fin 2016 a su trouver l'émotion du public dans les salles d'ici, d'ailleurs (le film a remporté un prix à Bombay en décembre) et en l'occurence, de Soleure. "On n'osait pas y croire car on était en compétition avec des films à la qualité cinématographique bien supérieure, souffle Benoît Lange, mais c'est sans doute cette émotion, la vérité de la caméra de Camille, l'affection qu'il a pour ceux qu'il filme, qui ont touché les gens."

Pour lui qui pensait avoir réalisé son "premier et dernier" long-métrage avec "Docteur Jack" tant l'aventure a été intense et éprouvante, voit aujourd'hui ce prix comme une porte ouverte sur le cinéma. "Je suis encore un peu sous le coup de la surprise, mais oui, cela m'encourage." Et plus encore que tout, c'est le fait de pouvoir faire avancer la cause de Jack Preger qui réjouit Benoît Lange. "Le prix est doté de 20000 francs. Concrètement, c'est une ambulance de plus pour Jack Preger. Nous avons tous décidé de tout lui donner." Le réalisateur partira d'ailleurs lundi à Calcutta pour la sortie indienne de "Docteur Jack" et il pourra offrir directement la somme à Docteur Jack, cet homme hors normes dont la volonté d'aider les plus pauvres envers et contre tout est une vraie leçon donnée au monde. 

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numérique de ce vendredi 27 janvier.

 

 

par Jean-François Albelda