Réservé aux abonnés

A peine éclose, déjà vénéneuse...

A entendre ce samedi soir aux Caves du Manoir, Aurélie Emery, chanteuse valaisanne au folk superbement bricolé et voyageur.
03 août 2015, 08:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Un cd gravé, enveloppé dans une pochette rouge, bricolée, en carton, sur laquelle on peut lire: "Aurélie Emery" et "Midnight Fractal"... Quelque chose dans la démarche qui rappelle le songwriter culte de l'Amérique des marges Daniel Johnston. Lui, adolescent, donnait à qui voulait des cassettes audio qu'il enregistrait dans le sous-sol de la maison familiale et dont il dessinait les pochettes lui-même. Pour la petite histoire, l'une de ces cassettes, "Hi, how are you?", est entrée dans légende lo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an