Festival de Cannes: Spike Lee contre les «gangsters» qui dirigent le monde

chargement

Cinéma Spike Lee est le président du jury du Festival de Cannes. Lors de la conférence de presse de présentation du jury, le réalisateur new-yorkais a placé le Festival sous le signe de la lutte

 06.07.2021, 18:57
La casquette de Spike Lee fait référence à l'année d'arrivée des premiers esclaves aux Etats-Unis.

«Ce monde est dirigé par des gangsters»: premier réalisateur noir à présider le jury cannois, Spike Lee a placé d’emblée le Festival sous le signe de la lutte. Il a dénoncé avec les autres membres du jury la politique de Poutine et Bolsonaro, ou les discriminations.

Dès l’ouverture de la conférence de presse de présentation du jury, le cinéaste new-yorkais, casquette noire siglée «1619» sur la tête, en référence à l’année d’arrivée des premiers esclaves aux Etats-Unis, est revenu sur le sort des Noirs aux Etats-Unis, un thème qu’il n’a cessé d’explorer dans ses films, notamment «Do The Right Thing».

Plus de «30 putains d’années après» ce film, «on aurait pu croire que les personnes noires auraient arrêté d’être traquées comme des animaux», a-t-il déclaré. Il a fait référence aux Noirs victimes de violences policières aux Etats-Unis comme «le frère Eric Gardner» ou «le roi George Floyd», qui ont été «tués, lynchés», a-t-il ajouté.

Ils n’ont pas de morale ni de scrupules. Nous devons protester contre ce genre de gangsters.
Spike Lee, Président du jury du Festival de Cannes

Il s’en est également pris à l’ancien président américain Donald Trump, qu’il surnomme «Agent orange», au président brésilien Jair Bolsonaro, et russe Vladimir Poutine. «Ils n’ont pas de morale ni de scrupules. Nous devons protester contre ce genre de gangsters».

«Faire passer le message»

Il répondait à une journaliste géorgienne, qui a pris la parole pour s’alarmer de la situation des LGBT en Géorgie, où la Marche des fiertés a dû être annulée lundi après des échauffourées déclenchées la veille par des groupes hostiles, une question que la plupart des membres du jury ont reconnu découvrir, tout en lui apportant son soutien.

«Merci de vous lever et de partager ça avec la presse internationale», lui a lancé Spike Lee. «Et maintenant c’est aux journalistes de faire passer le message».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DivertissementCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoiléeCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoilée

HonneurCinéma : "Parasite" de Bong Joon-Ho remporte la Palme d’Or lors du 72e Festival de CannesCinéma : "Parasite" de Bong Joon-Ho remporte la Palme d’Or lors du 72e Festival de Cannes

CINEMAEn larmes, le monstre sacré du 7e Art Alain Delon honoré au Festival de CannesEn larmes, le monstre sacré du 7e Art Alain Delon honoré au Festival de Cannes

Alain Delon honoré à Cannes

"Il y a longtemps que je n'ai pas autant chialé", a avoué Alain Delon (83 ans), le visage rougi, en recevant une Palme...

  19.05.2019 23:08

paillettesCinéma: Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem ont officiellement ouvert le Festival de Cannes 2019Cinéma: Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem ont officiellement ouvert le Festival de Cannes 2019

DiscriminationOscars: Spike Lee et Jada Pinkett Smith boycotteront la cérémonie où aucun Noir n'est nominéOscars: Spike Lee et Jada Pinkett Smith boycotteront la cérémonie où aucun Noir n'est nominé

Top