Bande dessinée: la famille selon Florence Cestac

chargement

Littérature Florence Cestac raconte avec humour l’histoire d’une famille typique des Trente Glorieuses, papa qui commande et maman qui obéit, la sienne. Terrible.

 22.02.2021, 20:00
Lecture: 5min
Premium
Florence Cestac: "Le dessin un peu rigolo, avec les gros nez, ça fait passer des choses qui sont parfois difficiles à raconter avec un dessin réaliste."

Florence Cestac a grandi dans les années 50 avec un père colérique et une mère angélique en Normandie. Elle ne manquait de rien, grâce au travail du chef de famille, si ce n’est son affection et sa reconnaissance. Comment la petite Florence s’est-elle construite et émancipée, elle le raconte dans cette bande dessinée terrible, tendre et drôle, «Un papa, une maman».

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire cette bande dessinée?

Au...

À lire aussi...

carnet noirPatrick Dupond, étoile de la danse classique, est mort à l’âge de 61 ans d’une «maladie foudroyante»Patrick Dupond, étoile de la danse classique, est mort à l’âge de 61 ans d’une «maladie foudroyante»

beatlemaniaEnchères: un panneau d’Abbey Road vendu près de 47’000 francsEnchères: un panneau d’Abbey Road vendu près de 47’000 francs

clap de finJean-Luc Godard: «encore deux films et good-bye cinéma»Jean-Luc Godard: «encore deux films et good-bye cinéma»

Dessin de presseChappatte remporte le prix suisse de la caricature pour la 3e foisChappatte remporte le prix suisse de la caricature pour la 3e fois

LittératureLivre: le paradoxe de la cuillère en argentLivre: le paradoxe de la cuillère en argent

Top