04.03.2016, 00:01

L’amant virtuel se fait extorquer 42 000 francs

Premium
chargement
La victime qui dialoguait avec l’accusée via l’internet a payé des dizaines de milliers de francs de peur de voir apparaître des images compromettantes sur les réseaux sociaux.

PROCèS Une Valaisanne avait fait chanter un homme après l’avoir séduit sur le site de rencontres Badoo.

«Il m’a demandé des photos de moi en sous-vêtements», raconte cette Bas-Valaisanne devant le juge Stéphane Abbet. Hier matin, cette jeune femme était jugée par le Tribunal de Martigny pour extorsion et chantage. En effet, elle est parvenue à soutirer la coquette somme de 42 ...

Top