15.05.2020, 08:27

Technologies: le taïwanais TSMC va construire une usine à 12 milliards aux USA

chargement
Le géant taïwanais des puces électroniques TSMC a annoncé vendredi qu'il allait investir 12 milliards de dollars dans une nouvelle usine aux Etats-Unis.

Investissement La construction d’une nouvelle usine, dont le géant taïwanais des puces électroniques TSMC est l’investisseur, devrait commencer en 2021. Le grand fournisseur d’Apple y a injecté 12 milliards de dollars. Des milliers d’emplois seront créés.

Le géant taïwanais des puces électroniques TSMC, grand fournisseur d’Apple, a annoncé vendredi qu’il allait investir 12 milliards de dollars dans une nouvelle usine aux Etats-Unis. La 2e implantation du groupe au pays de l’Oncle Sam créera des milliers d’emplois.

Il s’agit d’une victoire pour le président américain Donald Trump qui s’était fait le champion des emplois manufacturiers aux Etats-Unis pendant sa campagne. La construction de l’usine en Arizona devrait débuter en 2021. Le site doit commencer en 2024 la production de puces de 5 nanomètres, les plus petites et les plus rapides qui soient.

1600 emplois

«Ce projet est d’une importance stratégique critique (…) pour permettre aux entreprises américaines leader de fabriquer aux Etats-Unis leurs produits utilisant des semi-conducteurs», a indiqué TSMC dans un communiqué. «TSMC salue le partenariat solide avec l’administration américaine et l’Etat d’Arizona sur ce projet.»

Ce projet est d’une importance stratégique critique (…) pour permettre aux entreprises américaines leader de fabriquer aux Etats-Unis leurs produits utilisant des semi-conducteurs.
TSMC, géant taïwanais

Le groupe affirme que l’usine générera 1600 emplois, et des milliers d’autres via les sous-traitants, et sortira 20.000 plaquettes de semi-conducteur par mois. Fondé en 1987 par Morris Chang, l’un des industriels les plus respectés de Taïwan, TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) produit notamment des puces pour les iPhones du géant américain de l’informatique Apple.

Moins de dépendance à l’Asie

Plus récemment, l’entreprise a investi le champ de l’intelligence artificielle et des cryptomonnaies. M. Trump a à coeur de réduire la dépendance de son pays à l’égard de l’Asie, notamment dans le domaine des semi-conducteurs, et ce en raison des tensions avec la Chine. La plupart des sites de production de TSMC se trouvent à Taïwan. L’usine d’Arizona sera la seconde du groupe aux Etats-Unis.

TSMC dit avoir reçu un soutien du gouvernement américain et de l’Etat d’Arizona, sans en donner les détails. Il n’a pas non plus dit où le site serait construit. Autre géant taïwanais de l’électronique, Fowconn avait annoncé en 2017 un projet d’une gigantesque usine dans le Wisconsin. M. Trump avait personnellement embrassé ce projet en étant présent au lancement du chantier en juin 2018.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

pomme croquéeTechnologies: Apple a présenté ses nouveautés, dont l'iPhone 11 Pro et ses trois camérasTechnologies: Apple a présenté ses nouveautés, dont l'iPhone 11 Pro et ses trois caméras

RéseauTechnologie: les géants des télécommunications demandent une 5G «ouverte»Technologie: les géants des télécommunications demandent une 5G «ouverte»

TechnologiesTechnologies: Apple rachète l'application de reconnaissance musicale ShazamTechnologies: Apple rachète l'application de reconnaissance musicale Shazam

InternetTechnologies: Google va éliminer les «cookies», ces traceurs qui servent à mieux cibler la pubTechnologies: Google va éliminer les «cookies», ces traceurs qui servent à mieux cibler la pub

MobileTechnologies: Huawei reporte le lancement du Mate X, son smartphone pliableTechnologies: Huawei reporte le lancement du Mate X, son smartphone pliable

Top