07.08.2015, 15:09

Pierin Vincenz, passe de la direction de Raiffeisen à la présidence d'Helvetia

chargement
Pierin Vincenz passera de la banque à l'assurance. Deux domaines de plus en plus proches.

Transfert Quelque jours après avoir annoncé sa démission du poste de directeur général de la Raiffeisen, Pierin Vincenz est pressenti pour reprendre la présidence de l'assureur Helvetia. L'assemblée générale devra encore entériner ce choix.

Helvetia nomme l'ancien directeur général de Raiffeisen à la présidence de son conseil d'administration. Pierin Vincenz devrait prendre ses fonctions auprès de l'assureur saint-gallois dès le 1er octobre, ce qui le pousse à quitter la banque plus tôt que prévu.

La candidature du presque sexagénaire, administrateur au sein d'Helvetia depuis une quinzaine d'années, sera soumise au vote de l'assemblée générale le 24 avril, indique l'assureur vendredi dans un communiqué.

Pierin Vincenz, salué pour sa compétence, doit garantir "l'intégration de Nationale Suisse à Helvetia et le développement prospère du groupe d'assurances nouvellement créé", souligne la vice-présidente de Helvetia, citée dans le texte. Doris Russi Schurter assure l'intérim à la présidence, depuis le décès soudain d'Erich Walser, survenu en fin d'année dernière.

Pour mémoire, l'assureur saint-gallois a lancé une offre publique d'achat sur son homologue bâlois Nationale Suisse le 7 juillet dernier. En réunissant leurs forces, les deux groupes s'établissent comme le numéro trois du marché suisse de l'assurance.

Continuité pas entravée

En cas d'élection, Pierin Vincenz quittera son poste de directeur général de Raiffeisen fin septembre déjà, alors que son mandat devait initialement se terminer fin février de l'an prochain.

Patrik Gisel, actuel vice-président de la direction de la banque et d'ores et déjà nommé à la succession, prendra ainsi le relais dès le 1er octobre, au lieu du 1er mars 2016.

"Ce passage de témoin peut s'effectuer plus tôt que prévu sans que cela pose de problèmes", assure le président du conseil d'administration de Raiffeisen, Johannes Rüegg-Stürm, cité dans un communiqué distinct. Patrik Gisel assume la vice-présidence du troisième groupe bancaire helvétique "depuis plusieurs années", garantissant ainsi "la continuité" dans la direction opérationnelle.

Représentation de la banque assurée

Helvetia proposera en outre la candidature de Patrik Gisel pour occuper le siège de membre du conseil d'administration laissé vacant par Pierin Vincenz. Cette élection devrait assurer la représentation du groupe bancaire saint-gallois, l'un des trois principaux actionnaires de l'assureur. Son mandat prendrait effet au 1er octobre également.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ALLEMAGNELe sauvetage  de Lufthansa contestéLe sauvetage  de Lufthansa contesté

Le sauvetage de Lufthansa contesté

Le plan d’aide pose problème à Bruxelles. Mais le soutien promis à Swiss ne devrait pas être bloqué.

  27.05.2020 00:01
Premium

RécessionCoronavirus: la BNS doit-elle payer la facture de la crise de la pandémie?Coronavirus: la BNS doit-elle payer la facture de la crise de la pandémie?

SoutienAviation: l’Etat allemand sauve LufthansaAviation: l’Etat allemand sauve Lufthansa

Coronavirus: production en continu d’un anesthésique à VionnazCoronavirus: production en continu d’un anesthésique à Vionnaz

ScandaleDieselgate: la justice allemande contraint Volkswagen à un remboursement partielDieselgate: la justice allemande contraint Volkswagen à un remboursement partiel

Top