12.10.2019, 00:01

Pharma en révolution

Premium
chargement
Pour Jürgen Schmidhuber, les coûts et le temps de recherche et développement peuvent être considérablement réduits grâce à l’intelligence artificielle.
Par propos recueillis paR Andrée-Marie Dussault, Locarno

SANTÉ L’intelligence artificielle identifie toujours plus de maladies et, également de moyens de les guérir.

Fini, le temps où les chercheurs dans leur laboratoire maîtrisaient toute la chaîne de la découverte d’un médicament. Les robots les remplacent de plus en plus. Jürgen Schmidhuber, directeur scientifique de l’Institut Dalle Molle de l’Université de la Suisse italienne (Idsia), considéré comme le «père de l’intelligence artificielle» (IA), décrit comment le deep learning, ou apprentissage profond, change...

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021Coronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021

Transport aérienCoronavirus: Swiss subit une lourde perte d’exploitation au 1er trimestreCoronavirus: Swiss subit une lourde perte d’exploitation au 1er trimestre

ASIEL’économie n’est pas la priorité des IndiensL’économie n’est pas la priorité des Indiens

JusticeBanques: le procès en appel d’UBS en France reporté à mars 2021Banques: le procès en appel d’UBS en France reporté à mars 2021

TourismeCoronavirus: les voyagistes rouvrent partiellement leur programme vers l’EuropeCoronavirus: les voyagistes rouvrent partiellement leur programme vers l’Europe

Top