12.10.2019, 00:01

Pharma en révolution

Premium
chargement
Pour Jürgen Schmidhuber, les coûts et le temps de recherche et développement peuvent être considérablement réduits grâce à l’intelligence artificielle.
Par propos recueillis paR Andrée-Marie Dussault, Locarno

SANTÉ L’intelligence artificielle identifie toujours plus de maladies et, également de moyens de les guérir.

Fini, le temps où les chercheurs dans leur laboratoire maîtrisaient toute la chaîne de la découverte d’un médicament. Les robots les remplacent de plus en plus. Jürgen Schmidhuber, directeur scientifique de l’Institut Dalle Molle de l’Université de la Suisse italienne (Idsia), considéré comme le «père de l’intelligence artificielle» (IA), décrit comment le deep learning, ou apprentissage profond, change...

À lire aussi...

CriseTransport: Uber Suisse a perdu 40% de recettes à cause du coronavirusTransport: Uber Suisse a perdu 40% de recettes à cause du coronavirus

RADIO-TVRedevance: la TVA perçue en trop sera rembourséeRedevance: la TVA perçue en trop sera remboursée

MONNAIELa BNS teste l’e-francLa BNS teste l’e-franc

La BNS teste l’e-franc

L’essor du bitcoin incite les banques centrales à étudier leurs propres versions d’argent digital.

  04.06.2020 00:01
Premium

PandémieCoronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021Coronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021

Transport aérienCoronavirus: Swiss subit une lourde perte d’exploitation au 1er trimestreCoronavirus: Swiss subit une lourde perte d’exploitation au 1er trimestre

Top