03.03.2018, 00:01

«Nous continuons à faire de l’ordre»

Premium
chargement
Patrik Gisel, patron de Raiffeisen, a exclu de démissionner à cause de l’affaire Pierin Vincenz.
Par ariane Gigon, Zurich

ENQUÊTE Raiffeisen se dit «fière» des résultats 2017 mais «choquée» par les soupçons pesant sur son ancien directeur Pierin Vincenz.Raiffeisen se dit «fière» des résultats 2017 mais «choquée» par les soupçons pesant sur son ancien directeur Pierin Vincenz.

La direction de la Banque Raiffeisen est «profondément secouée par les soupçons pesant sur son ancien directeur, Pierin Vincenz.» Devant les médias, hier à Zurich, le CEO Patrik Gisel, aux commandes depuis l’automne 2015, a dressé un tableau contrasté: des résultats 2017 «exceptionnels, dont nous sommes fiers» et, après les révélations «choquantes», une volonté de faire toute la...

À lire aussi...

TRAVAILEmploi: «la crise du Covid-19 a entraîné une hausse historiquement rapide du chômage»Emploi: «la crise du Covid-19 a entraîné une hausse historiquement rapide du chômage»

EconomieCoronavirus: la Suisse évite une vague de faillites d’entreprisesCoronavirus: la Suisse évite une vague de faillites d’entreprises

pauvretéCoronavirus: au Brésil, le Covid-19 a créé de nouvelles favelasCoronavirus: au Brésil, le Covid-19 a créé de nouvelles favelas

TensionsEtats-Unis: Trump interdit toute transaction avec le propriétaire de TikTokEtats-Unis: Trump interdit toute transaction avec le propriétaire de TikTok

TikTok: nouvelle mesure de Trump

Donald Trump évoque une «urgence nationale» en parlant de TikTok, qu’il accuse d’espionnage pour le compte de la Chine....

  07.08.2020 07:59

Tribunal fédéralLe fisc fédéral marque un goal contre NeymarLe fisc fédéral marque un goal contre Neymar

Top