14.08.2017, 07:57

Le fisc roumain demande 175 millions d'euros de TVA à Alpiq

chargement
Le numéro un suisse de l'énergie a fait savoir, dans un communiqué diffusé lundi, qu'il utilisera toutes les voies légales de recours, tant au niveau local qu'international.

économie Le fisc roumain réclame un montant de 175 millions d'euros (197,6 millions de francs) de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au groupe énergétique Alpiq. Le numéro un suisse de l'énergie remet en cause ce chiffre et s'est déclaré prêt à faire recours.

Le fisc roumain a provisoirement estimé à 175 millions d'euros (197,6 millions de francs) le montant de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) que lui doit Alpiq. Le groupe énergétique valdo-soleurois conteste cette somme.

Le numéro un suisse de l'énergie a fait savoir, dans un communiqué diffusé lundi, qu'il utilisera toutes les voies légales de recours, tant au niveau local qu'international. Il remet en cause le chiffre articulé tant sur le principe que sur le montant.

L'entreprise ajoute qu'il s'agit d'un projet de décision, qui n'est pas en force. Elle va désormais faire valoir ses arguments auprès de l'autorité fiscale roumaine, l'ANAF.

Selon le groupe, Alpiq Energy, une de ses filiales, qui a son siège à Prague, en République tchèque, a toujours exercé son activité dans le respect des lois et des règlements européens en vigueur.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

footballBrésil: Neymar va payer une amende de 2,5 millions de francs au fiscBrésil: Neymar va payer une amende de 2,5 millions de francs au fisc

Redevance radio-tvUne commission veut rembourser la TVA payée en tropUne commission veut rembourser la TVA payée en trop

Top