19.10.2016, 00:01

Là où on se passe les neurones

Premium
chargement
Dans ce genre de rencontres, comme ici à Lausanne, il y a trois règles d’or: pas de cravate, pas de vouvoiement, pas de carte de visite.
Par Rachel Richterich

Créatifs, patrons et curieux se réunissent lors de soirées pour partager idées et solutions autour de l’entrepreneuriat.

Les sourires sont un peu crispés, on ne se connaît pas. L’ambiance flotte autour des pop-corn, bières et cacahuètes, en attendant les retardataires. Ah, voilà, ça démarre. Thierry, qui souhaite concrétiser son projet d’entreprise, expose sa problématique: comment atteindre la masse critique de prestataires et de clients pour que sa plateforme en gestation devienne intéressante?

Ce soir-là, à Genève, une...

À lire aussi...

Pertes financièresCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affairesCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affaires

COVID-19Pour un arrêt des mesures en douceurPour un arrêt des mesures en douceur

Pour un arrêt des mesures en douceur

Les medtechs, dont certains produits se sont retrouvés en première ligne, espèrent que les mesures ne s’arrêtent pas...

  30.05.2020 00:01
Premium

CriseAutomobile: Renault annonce près de 15’000 suppressions d’emplois dans le mondeAutomobile: Renault annonce près de 15’000 suppressions d’emplois dans le monde

CoûtsCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débatCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débat

CriseTrafic aérien: l’incertitude pour les employés d’EasyjetTrafic aérien: l’incertitude pour les employés d’Easyjet

Top