03.12.2019, 00:01

En Russie, sanction rime avec bon fromage

Premium
chargement
Depuis que Vladimir Poutine a décrété un embargo sur de nombreux produits occidentaux, notamment les fromages, certains artisans russes se sont mis à produire localement.
Par Anna Smolchenko

TERROIR Depuis que le pays subit des restrictions de l’Europe, il a dû compenser. Certains secteurs agroalimentaires tirent leur épingle du jeu.

C’est dans sa cuisine, aux abords de Moscou, qu’Elvira Kovtoun, alors femme au foyer, a fait son premier fromage. Quatre ans après, elle dirige une affaire florissante, portée par les sanctions que Russes et Occidentaux s’imposent mutuellement. Les fromages à pâtes dures peshernyi, qu’elle produit avec son mari, ont remporté l’or, le mois dernier, à la 32e édition des...

À lire aussi...

Pertes financièresCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affairesCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affaires

COVID-19Pour un arrêt des mesures en douceurPour un arrêt des mesures en douceur

Pour un arrêt des mesures en douceur

Les medtechs, dont certains produits se sont retrouvés en première ligne, espèrent que les mesures ne s’arrêtent pas...

  30.05.2020 00:01
Premium

CriseAutomobile: Renault annonce près de 15’000 suppressions d’emplois dans le mondeAutomobile: Renault annonce près de 15’000 suppressions d’emplois dans le monde

CoûtsCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débatCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débat

CriseTrafic aérien: l’incertitude pour les employés d’EasyjetTrafic aérien: l’incertitude pour les employés d’Easyjet

Top