Danemark: le gouvernement annonce l’arrêt de l’extraction du pétrole et du gaz en 2050

chargement

Énergie Le pays scandinave, qui se veut vert, est le premier producteur de pétrole de l’Union européenne depuis le Brexit.

  10.12.2020, 00:01
Premium
Le travail de recyclage des plates-formes pétrolières de Tyra, ici au port de Frederikshavn, sera le plus grand projet de recyclage offshore de l’histoire du Danemark.

Le Danemark, depuis la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, en est devenu le premier producteur de pétrole. Le gouvernement social-démocrate de Copenhague, soutenu par une large majorité au Parlement, vient de décider l’arrêt de l’extraction du pétrole et du gaz en 2050. Une décision «historique et nécessaire» selon le ministre danois du Climat, Dan Joergensen, car «il serait illogique qu’un pays qui se veut pionnier de la transition énergétique et visant la neutralité carbone...

À lire aussi...

TensionsEtats-Unis: Washington renforce encore ses sanctions contre le pétrole iranienEtats-Unis: Washington renforce encore ses sanctions contre le pétrole iranien

Or noirEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au VenezuelaEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au Venezuela

IRAKLe pétrole flambe,  les bourses se crispentLe pétrole flambe,  les bourses se crispent

EnergieHydrocarbures: les cours du pétrole grimpent de 10% après les attaques en Arabie saouditeHydrocarbures: les cours du pétrole grimpent de 10% après les attaques en Arabie saoudite

Top