14.12.2017, 12:15

CFF, La Poste, RUAG: le salaire des patrons bientôt plafonné à 500'000 francs

chargement
Andreas Meyer devrait voir son salaire diminuer de moitié.

restrictions Le salaire des cadres des entreprises dont la Confédération est actionnaire majoritaire va être limité à 500'000 francs. Le boss des CFF gagne aujourd'hui plus d'un million de francs.

Les salaires des cadres d'entreprises dont la Confédération est le principal propriétaire ou l'actionnaire majoritaire devraient être plafonnés à 500'000 francs par an. Le National a adopté jeudi par 111 voix contre 74 une motion de Corrado Pardini (PS/BE).

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer. La population ne comprend pas que des salaires mirobolants soient versés aux patrons des ex-régies fédérales, où s'est développée une mentalité de self-service, a critiqué le motionnaire, qui a pu compter sur le soutien de la gauche mais aussi de l'UDC.

Aucun argument ne justifie que ces dirigeants soient nettement mieux rémunérés que les membres du gouvernement. D'autant que les conseillers fédéraux portent la responsabilité politique de ces sociétés.

Un ministre gagne environ 445'000 francs brut par an, plus une indemnité forfaitaire annuelle de 30'000 francs. A titre de comparaison, le directeur général des CFF Andreas Meyer a empoché 1,052 million l'an dernier, la directrice de La Poste Susanne Ruoff 974'178 francs, le patron de PostFinance Hansruedi Köng 809'985 francs et celui de RUAG Urs Breitmeier 912'468 francs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

équitéPoste, CFF, Ruag... les patrons des ex-régies fédérales ne doivent pas être mieux payés qu'un conseiller fédéralPoste, CFF, Ruag... les patrons des ex-régies fédérales ne doivent pas être mieux payés qu'un conseiller fédéral

Top