31.07.2019, 21:23

Japon: les premières expérimentations sur les embryons humains-animaux autorisées

chargement
Le scientifique japonais Hiromitsu Nakauchi souhaite dans un premier temps greffer les cellules humaines dans des embryons de souris et de rat. (Illustration)

Génétique Le Japon a autorisé un chercheur japonais à cultiver des cellules humaines dans des embryons d’animaux. L’objectif est de créer des animaux qui porteront des organes transplantables sur l’homme. Une pratique qui inquiète la communauté scientifique.

C’est une première au Japon. Hiromitsu Nakauchi, chercheur à l’université de Tokyo, a obtenu l’autorisation de créer des embryons hybrides, c’est-à-dire des embryons d’animaux qui contiennent des cellules humaines. Il a reçu l’aval du ministère japonais des Sciences et de l’Education, rapporte la revue Nature.

Jusqu’au mois de mars, le Japon autorisait la création d’embryons humains-animaux à condition qu’ils soient détruits après 14 jours.

Des organes à transplanter

Le but d’une telle recherche? Trouver de nouvelles sources d’organes destinés à la transplantation, ce qui permettrait de contourner la pénurie mondiale de donneurs d’organes, explique le quotidien Ouest-France.

 

 

Le scientifique compte ainsi créer des animaux porteurs d’organes humains. Les cellules humaines seraient cultivées dans des embryons de souris et de rat, avant d’expérimenter sur des porcs ou des moutons, explique le magazine L’Obs

Des problèmes éthiques

L’expérimentation inquiète le monde scientifique d’un point de vue éthique. Certains chercheurs craignent que les cellules humaines affectent le cerveau des animaux. Le risque de créer de nouvelles transmissions de maladies animales à l’homme est aussi grand, relève le journal La Croix.

 

 

Selon Jun Wun, chercheur à l’université de Dallas, l’expérience est même vouée à l’échec, car le mouton et le cochon sont des espèces trop éloignées de l’homme pour que les cellules puissent se développer et que les organes soient viables.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Génie génétiqueExpérience scientifique: des chercheurs vont disséminer de l'orge génétiquement modifié à ZurichExpérience scientifique: des chercheurs vont disséminer de l'orge génétiquement modifié à Zurich

consoLe Canada autorise la production de saumon génétiquement modifié sur son territoireLe Canada autorise la production de saumon génétiquement modifié sur son territoire

ExpérimentationExpérimentation animale: les laboratoires ont utilisé 586'643 animaux en 2018, un chiffre en baisseExpérimentation animale: les laboratoires ont utilisé 586'643 animaux en 2018, un chiffre en baisse

InitiativeLe Conseil fédéral ne veut pas interdire l'expérimentation animaleLe Conseil fédéral ne veut pas interdire l'expérimentation animale

Top