Les verbes de la main


Plomber

MAÇONNERIE. Cette étape consiste à contrôler la verticalité d’un élément avec un fil à plomb. Pour vérifier que les murs sont montés droits, le geste s’effectue en tenant le fil à plomb d’une seule main, l’autre maintient le marteau.

Mater

PLÂTRERIE-PEINTURE. Se dit de l’opération qui permet de rendre mate une surface brillante. On utilise pour cela un papier abrasif fin ainsi qu’une ponceuse selon la surface de la zone à mater.

Glacer

MAÇONNERIE. Se dit du processus que le maçon effectue pour lisser une surface en utilisant un liant, soit une poudre minérale à réhydrater ou une résine. L’opération donne un aspect fini à la paroi traitée.

Elinguer

CONSTRUCTION METALLIQUE. Cette étape intervient lorsque l’on doit accrocher une pièce à l’aide d’une élingue, soit un câble, une sangle ou encore une corde afin de pouvoir la lever ou la hisser à la hauteur souhaitée.

Epousseter

PLÂTRERIE-PEINTURE Cette étape est faite dans le but d’enlever la poussière pouvant être présente sur un mur avant d’y apposer de la peinture. Cela permet de bénéficier d’une meilleure adhérence pour poser la couche.

Agrafer

CONSTRUCTION MÉTALLIQUE. Ce geste concerne l’opération effectuée dans le but de fixer deux plaques de métal. On utilise pour cela des techniques de perforation pour ensuite solidariser les deux éléments.

Angler

PLÂTRERIE-PEINTURE. Ce geste permet de réaliser facilement l’enduisage des angles tout en améliorant leur résistance. On appose pour cela une baguette métallique dans l’angle en question.

Dégorger

CONSTRUCTION MÉTALLIQUE. Il s’agit de dilater une pièce pour lui donner la forme souhaitée. Posée sur une enclume, la pièce est alors frappée au marteau. L’opération peut également se faire à la moleteuse.

Rhabiller

PLÂTRERIE-PEINTURE. Ce processus intervient lors de l’application d’un enduit ou d’un mortier pour obturer des saignées ou des percements situés dans différents types de surfaces, qu’il s’agisse de parois ou de plafonds.

Tracer

CONSTRUCTION MÉTALLIQUE. Ce geste consiste à dessiner l’endroit où une pièce devra ensuite être découpée. Pour ce faire, on a généralement recours à un double-mètre ainsi qu’à un crayon.

Tailler

MAÇONNERIE. Cette étape intervient lors de la découpe des briques ou pavés utilisés lors de la construction d’un ouvrage à l’aide d’un outil tranchant. Cela permet ainsi de donner une forme définitive à ces éléments.

Gâcher

PLÂTRERIE-PEINTURE. Cette action est effectuée par le plâtrier-peintre lorsqu’il lui est nécessaire d’employer du plâtre sur l’instant. Pour cela, il détrempe du plâtre dans un récipient contenant de l’eau.

«Dictionnaire du maçon» de Dany Jollien

Dany Jollien, maître professionnel et maçon, a publié le Dictionnaire du maçon, un ouvrage compilant 1450 termes techniques liés à la maçonnerie. Dans l'optique de  perfectionner son premier recueil, il a sorti fin 2020 une nouvelle édition de cet ouvrage de référence, revue et augmentée pour arriver à 3500 définitions. Pour les passionnés de maçonnerie ou de la construction en général, le Dictionnaire du maçon est un incontournable.

Tu veux en savoir plus ?

L'art de bâtir

Précision, rigueur et technique, la construction est une affaire subtile, où chaque geste compte et nécessite d’être peaufiné avec soin. Un souci du détail acquis suite à une pratique rigoureuse, valorisée lors de compétitions régionales et internationales. Des événements qui, en plus de mettre en lumière des savoir-faire, constituent un joli coup de boost pour lancer une jeune carrière.

Mesure-toi à notre quiz
et gagne un iPhone !

Teste tes connaissances sur la construction avant le 15 mai et découvre les secrets de ses métiers. Un iPhone est en jeu et sera offert à l’un des participants !