Valais: les 8H en entreprises le 11 novembre pour casser les préjugés de genre

Lors de la journée Futur en tous genres, les écoliers valaisans sont invités à découvrir les métiers traditionnellement laissés à l’autre sexe.
15 sept. 2021, 14:04
/ Màj. le 16 sept. 2021 à 15:07
Garçons et filles sont invités à découvrir des métiers qu'ils n'ont pas envisagés.

Pourquoi les filles ne pratiqueraient-elles pas des métiers liés à la technique, à la construction ou à l’ingénierie? Et pourquoi les garçons ne travailleraient pas dans le domaine de la santé et du social?

Comme chaque année, la journée Futur en tous genres veut casser les préjugés liés au genre. En Valais, le 11 novembre prochain, les élèves en dernière année d’école primaire, la 8H, sont invités à quitter leur classe et à aller découvrir le monde professionnel et surtout ils sont appelés à découvrir des métiers qu’ils n’auraient pas envisagés, car traditionnellement considérés comme des professions dévolues à l’autre sexe.

En entreprises, mais aussi dans des écoles

Parmi les écoles qui ouvrent leurs portes aux filles, il y a l’Ecole professionnelle technique, la filière informatique de gestion à la HES ou la police cantonale. Les garçons pourront, par exemple, découvrir la Haute école de travail social ou l’école de couture.

Les entreprises sont invitées à accepter que leurs collaboratrices ou collaborateurs viennent accompagnés d’un écolier ce jour-là.

par Jean-Yves Gabbud