Valais: l’aménagiste cantonal Damian Jerjen nouveau directeur d’EspaceSuisse

Damian Jerjen, chef du Service cantonal du développement territorial durant dix ans, a été nommé directeur d’EspaceSuisse. Le Haut-Valaisan a notamment mené de front l’approbation du plan directeur cantonal et l’application cantonale de la LAT.
19 juin 2019, 12:00
/ Màj. le 19 juin 2019 à 12:00
Damian Jerjen quittera la tête du Service cantonal du développement territorial pour occuper le poste de directeur d'EspaceSuisse le 1er décembre prochain.

L’aménagiste cantonal Damian Jerjen a été nommé directeur d’EspaceSuisse. La nouvelle qui a passé sous les radars des médias du Valais romand est d’importance. Le Haut-Valaisan est le chef du Service du développement territorial depuis dix ans. A ce titre, il a été au front de dossiers majeurs pour le Valais, notamment la réalisation du plan directeur cantonal approuvé en mai dernier par le Conseil fédéral ou la révision de la loi cantonale d’application de la LAT plébiscitée en votation en 2017 par 73% de la population après un rejet massif de la LAT par le Valais à près de 80% en 2013.

C’était une belle occasion à saisir à 46 ans, après dix années passées à beaucoup travailler sur les différents instruments d’aménagement du territoire en Valais.
Damian Jerjen, chef du Service cantonal du développement territorial

Les raisons de son départ sont-elles liées à une certaine usure provoquée par ces dossiers particulièrement sensibles? «C’était une belle occasion à saisir à 46 ans, après dix années passées à beaucoup travailler sur les différents instruments d’aménagement du territoire en Valais», explique-t-il sobrement. 

Damian Jerjen entrera en fonction le 1er décembre prochain à EspaceSuisse, une association pour l’aménagement national fondée en 1943. Il succède à Lukas Bühlmann qui a bâti des ponts entre la recherche, l’enseignement et la pratique aux différents niveaux étatiques, peut-on lire dans le communiqué de l’association. 

Aujourd’hui, tous les cantons et plus de la moitié des communes suisses, soit près des deux tiers de la population du pays, sont membres d’EspaceSuisse. Un nombre important d’entreprises ou d’associations actives dans le domaine de l’aménagement du territoire, de l’environnement, de l’immobilier, de l’architecture ou du droit sont également affiliées. «Nous sommes au front pour réaliser une première analyse destinée aux communes sans pour autant concurrencer les bureaux d’aménagistes», précise encore le ressortissant de Termen. 
 

par Pascal Fauchère