Tirs d'entraînement: les nuisances sonores vont diminuer pour les habitants d'Aproz

Dès 2023, l’armée et la police cantonale s’entraîneront au tir à courte distance dans une halle. Prévue sur le site de la caserne de Sion, cette installation veut limiter les nuisances sonores à Aproz.
09 oct. 2020, 15:39
/ Màj. le 11 oct. 2020 à 13:49
Dès 2023, la police cantonale et l'armée pourront s'entraîner au tir à courte distance dans une halle.

S’ils ne sont pas encore délivrés des déflagrations des F/A-18, les habitants des quartiers d’Aproz Sion et d’Aproz Nendaz et ceux de la zone des Iles vont néanmoins entendre les nuisances sonores provoquées par les tirs à courte distance diminuer.

Un «cadeau» du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), du canton du Valais et de la Ville de Sion qui viennent de signer une convention pour l’implantation d’une halle de tir sur le site de la caserne cantonale de Sion.

C’est là que s’entraîneront dès 2023 la police cantonale et l’armée, annonce le canton du Valais dans un communiqué.

30 millions pour la réalisation

Jusqu’ici l’instruction et l’entraînement de tir à courte distance avaient lieu sur la place de Pra Bardy. Depuis décembre 2017, avec le retour des écoles de recrues à Sion, «1,5 million de coups sont tirés annuellement sur cette place, provoquant des nuisances sonores dépassant les valeurs limites d’exposition au bruit des places d’armes, de tir et d’exercice militaires définies dans l’ordonnance fédérale contre le bruit».

Pour mettre la place de tir de Pra Bardy en conformité avec les exigences légales, plusieurs solutions ont été étudiées par les trois parties, qui ont finalement porté leur choix sur la construction d’une halle de tir.

Cette halle sera construite en copropriété par l’Etat du Valais et le DDPS. Son coût est estimé à 30 millions de francs, répartis conjointement entre la Confédération et le canton. Le chantier sera lancé début 2022.

Selon les besoins, les polices municipales et régionales pourront également l’utiliser.

Et les tirs à longue distance?

En attendant de trouver un site alternatif adéquat, les tirs à longue distance sont maintenus à Pra Bardy, «moyennant des aménagements», promet le communiqué. Ils représentent 25% des coups tirés sur cette place.

«Le DDPS s’engage à réguler, dans la mesure du possible, par des mesures organisationnelles les tirs sur la place de Pra Bardy jusqu’à  la mise en service de l’installation indoor.»

par France Massy