Sion: le policier pédophile a échappé de peu à la justice en 2005

Le policier pédophile sédunois, licencié vendredi, a déjà été poursuivi par la justice en 2005 pour avoir consulté des sites internet de pornographie enfantine. L'affaire a cependant débouché sur un non-lieu.
07 août 2015, 11:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
10291436

«Darkcollection (collection sombre), Sweet boys (les garçons doux) et Teen boys archives (les archives des garçons adolescents». Voilà trois noms de sites internet fréquentés en 2004 par F, le policier municipal sédunois soupçonné de pédophilie et placé en détention depuis le début de l'année.

Poursuivi par la justice, F. a cependant bénéficié d’un non-lieu à la fin de l’année 2005 alors que la police était pourtant en possession d’éléments documentés prouvant qu'il avait même payé pour consulter ces sites.

A cette période, lors de l'audition, il a reconnu qu'il lui arrivait de garder chez lui un enfant de son entourage. Enfant qui fait désormais partie des victimes pour des faits postérieurs à 2005.

Retrouvez notre enquête complète dans l'édition du "Nouvelliste" du samedi 23 mars.