Nendaz/Veysonnaz: du solaire pour les remontées mécaniques

Des panneaux solaires ont été installés sur la gare de départ des télécabines de Tracouet, ce qui la rend quasiment autonome sur le plan énergétique.
25 juin 2020, 12:03
/ Màj. le 25 juin 2020 à 12:31
La gare de départ de Tracouet a été couverte de panneaux solaires.

Une station de départ de télécabines autosuffisante (à 95%) en énergie. Ce sera le cas, dès samedi, pour la gare de départ de Tracouet, à Haute-Nendaz, grâce à la mise en fonction de 130 m² de panneaux solaires.

Cette installation a été construite par le groupe SEIC-Télédis pour le compte des remontées mécaniques de Nendaz-Veysonnaz (NVRM). Elle permet de produire 25 000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation de six ménages.

Cette opération s’inscrit dans un ensemble de mesures énergétiques de l’entreprise. «NVRM a intégré en 2018 un programme de l’Office fédéral de l’énergie qui encourage les entreprises à limiter le gaspillage énergétique», indique Serge Guntern, membre de la direction de l’entreprise. La vitesse des installations est ainsi adaptée à l’affluence, et baisse donc lorsqu’il y a moins de monde, des travaux sont entrepris pour améliorer l’isolation des bâtiments et l’optimisation de l’enneigement a été mise en place.

100% d’énergie renouvelable

La démarche visant à économiser l’énergie va se poursuivre ces prochaines années. «Nous allons installer une pompe à chaleur pour le restaurant de Tortin, actuellement en cours de travaux», indique à titre d’exemple Serge Guntern.

Nicolas Pillet, responsable communication de l’entreprise, rappelle également que NVRM «a choisi de s’approvisionner en énergie 100% renouvelable sur l’ensemble de ses activités, via un partenariat avec son fournisseur (SEIC). Le surcoût de cette mesure est supporté par l’entreprise.»

par Jean-Yves Gabbud