Nendaz-Veysonnaz: ces canons à neige qui agacent le WWF

Depuis lundi, les canons à neige tournent sur le domaine de Nendaz-Veysonnaz. Le WWF dénonce une attitude «provocatrice et irresponsable».
14 oct. 2020, 16:45
/ Màj. le 14 oct. 2020 à 20:21
La piste de l'Ours est déjà recouverte de plusieurs centimètres de neige artificielle.

Depuis lundi, la piste de l’Ours et celle de Plan du Fou sont parées de blanc. Les canons à neige du domaine skiable Nendaz-Veysonnaz tournent déjà et cela agace le WWF Valais. Dans un communiqué envoyé aux médias, Marie Thérèse Sangra parle d’une politique «résolument provocatrice et irresponsable». «Le bruit des canons à neige couvre le brame du cerf, l’eau se fait rare pour les truites de la Printze.»

Jean-Marie Fournier, administrateur délégué des Remontées mécaniques de Nendaz-Veysonnaz, juge ces propos indécents «à l’heure où les stations sont en grandes difficultés à cause de la crise sanitaire». «De plus, il n’y a aucun enjeu environnemental autour des canons à neige. La ressource en eau utilisée cette semaine pour des essais ne le sera pas plus tard dans la saison», affirme-t-il. 

A lire aussi: Nendaz/Veysonnaz: 25 millions pour garantir les liaisons entre les 4 Vallées

La date du 1er novembre abolie 

Dans son communiqué, le WWF fait mention de la date du 1er novembre à partir de laquelle l’utilisation des canons à neige est autorisée. Or, dans le nouveau plan cantonal entré en vigueur le 1er mai 2019, cette date a été abolie. Tout comme la date de fin de saison fixée à la fin mars. «Il est précisé que l’enneigement technique doit désormais être coordonné au stade de la planification avec l’évaluation globale des impacts sur l’environnement, en garantissant la disponibilité de l’utilisation durable des ressources nécessaires en eau et en énergie», précise Norbert Russi, adjoint du chef de Service du développement territorial à l’Etat du Valais. La pratique des Remontées mécaniques de Nendaz-Veysonnaz n’est donc pas illégale. 

par Sophie Dorsaz