Le Conseil d'Etat valaisan rejette un recours de la Fondation pour le paysage

La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du territoire (FP) fera appel de la dernière décision du Conseil d'état valaisan. Ce dernier avait rejeté son recours contre la construction du hameau de Planige, au-dessus de Miège.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Sur ce site devraient prendre place les 14 maisons du projet du Hameau de Planige.

Le Nouvelliste

Nouveau rebondissement dans le projet du hameau de Planige, au dessus de Miège. Le Conseil d'Etat valaisan a jugé irrecevable le recours de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) contre la construction d'un quartier de villas. La FP fera appel de cette décision.

La FP déplore la construction de villas sur un des rares sites encore libre de constructions, avec une valeur paysagère "élevée". "Planige est en outre une zone de détente accessible et ouverte à tout le monde, qui offre une possibilité de délassement et de calme dans la nature", relève encore la FP.

Selon l'organisation de protection du paysage, l'autorisation de construire accordée par la commune est basée sur un plan de quartier établi il y plus de 20 ans. "Si la commune de Miège avait procédé à la révision de son plan de zone, cette zone "îlot", à l'écart des autres zones à bâtir aurait dû être déclassée", estime-t-elle.

Pour la FP, le projet doit être traité comme un projet de construction hors zone à bâtir. Elle estime être légitimée pour recourir et conteste les arguments du Conseil d'Etat, dont celui niant le droit à la FP de contester l'autorisation de construire parce qu'elle ne s'était pas opposée au plan de quartier il y a plus de 20 ans.