Haut-Plateau: l’ACCM signe un contrat pour pérenniser les start-up

L’Association des communes de Crans-Montana vient de signer un contrat de collaboration avec GENILEM-Valais. Cette entité aura pour mission de coacher les entrepreneurs en herbe afin d’améliorer la pérennité des start-up.
28 janv. 2021, 16:14
/ Màj. le 28 janv. 2021 à 16:33
L’Association des communes de Crans-Montana veut s’assurer que les start-up qui s’installent sur le Haut-Plateau s’y ancrent définitivement.

L’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) veut s’assurer que les start-up qui s’installent sur le Haut-Plateau s’y ancrent définitivement. Pour ce faire, elle vient de signer un contrat de collaboration avec GENILEM-Valais. Cette association, présente dans toute la Suisse, offre un coaching gratuit aux porteurs de projets et autres entrepreneurs en herbe.

A lire aussi: Crans-Montana: la start-up Rayshaper ambitionne de révolutionner l’imagerie numérique 

Améliorer l’espérance de vie des start-up

«GENILEM-Valais a pour vocation d’accompagner les créateurs d’entreprises innovantes pour faire en sorte que leur taux de survie à cinq ans passe de 50%, en moyenne internationale, à plus de 90% avec un accompagnement dédié», communique l’ACCM par l’intermédiaire de Rafal Hys, responsable de la promotion économique.

A lire aussi: L’EPFL Rocket Team teste le système d’atterrissage de sa fusée à Crans-Montana

Elle ajoute que tous les coachs sont des entrepreneurs qui ont créé une, voire plusieurs entreprises. «Ils savent de quoi ils parlent, ils ont personnellement expérimenté la création d’une start-up et se sont confrontés aux affres du financement, de la protection intellectuelle, de la technologie, du marketing et de la vente.»

par Florent Bagnoud