Gare de Sion: le local vitré est désespérément vide

A la Gare de Sion, la Ville a bâti en 2012 un local vitré, qui ne sert à rien du tout et qui est en train de se transformer en épave.
28 déc. 2016, 17:30
/ Màj. le 30 déc. 2016 à 10:28
Personne ne peut accéder au fameux local vitré qui ne sert à rien du tout.

Le vide intrigue. Depuis bientôt deux ans, le local vitré de la gare de Sion est inoccupé et ne sert à rien du tout. En plein cœur de la plus grande gare routière de Suisse et devant lesquels des milliers de pendulaires transitent chaque jour, les quelques mètres carrés que certains appellent «l’aquarium» laissent songeurs.

Le local appartient à la Ville de Sion et est séparé en deux. Une partie qui était jadis destinée à l’attente des voyageurs, est désespérément fermée. De l’autre côté, l’ECAV avait six mois pu exposer des œuvres d’étudiants. Mais depuis une année et demi, sa fermeture totale laisse apparaître un état d’abandon qui donne une mauvaise image de la capitale aux touristes. "Il ne faut pas que cet espace devienne une épave au milieu de cette belle place", espère l’architecte de la Ville Renato Salvi. 

Retrouvez les options d'affectation, l'avis des voyageurs et un article complet dans nos éditions papier et numériques du 29 décembre. 

par Samuel Jacquier